Réseau Essonne-Mali: signature d’un protocole de plus d’un milliard F CFA

La salle de conférence du Haut conseil des collectivités territoriales a servi de cadre ce dimanche 1er décembre 2019, à la cérémonie de signature du Protocole de coopération décentralisée entre le Conseil de Département de l’Essonne (France) et les Conseils de Cercle de Diéma, Douentza et Nioro du Sahel. D’un coût total de 2 millions d’euros, soit plus d’un milliard de FCFA, le présent protocole couvre les trois prochaines années de coopération décentralisée entre les deux parties.

 

Cette cérémonie de signature était parrainée par le Président du Haut conseil de collectivités territoriales, Mamadou Satigui DIAKITE, en présence du ministre du Dialogue social, du travail et de la fonction publique, Oumar Hamadoun DICKO, du Président du Département de l’Essonne en France, François DUROVRAY ; du Chef de file du Réseau Essonne Mali, Tyoubodo DICKO, vice-président du Conseil de Cercle de Douentza, des députés des 3 cercles sus cités.
Dans son mot de bienvenue, le Chef du Réseau Essonne-Mali, Tyoubodo DICKO, vice-président du Conseil de cercle de Douentza, a souligné que cette cérémonie se tient à un moment douloureux pour notre pays. À cet effet, il a invité les participants à observer une minute de silence à la mémoire des victimes du terrorisme dans notre pays.
Il a rappelé que depuis 1996, le Département de Essonne entretient des relations de coopération décentralisée avec le Conseil de cercle de Douentza. À partir de 2009, Essonne a procédé à la création d’un réseau de partenariat entre les collectivités essonniennes et maliennes, dont Diéma, Douentza et Nioro du Sahel appelé ‘’Réseau Essonne Mali’’.
De son côté, François DUROVRAY, chef de la délégation, a exprimé la volonté de son département de renforcer ses relations avec le Mali, surtout par ces temps de crise sécuritaire. Au passage, il s’est réjoui de la visite du Président IBK en France pour prendre part à la cérémonie d’hommage aux 13 morts dans les combats contre les terroristes au nord du Mali. Selon lui, 42 associations et collectivités du Département de l’Essonne ont des liens avec certaines collectivités du Mali. Ainsi, la présente signature porte sur le nouveau programme d’engagement pour les trois prochaines années, notamment dans le domaine de l’agriculture. Il s’agit pour les acteurs de cette coopération d’améliorer la situation des femmes et des jeunes au niveau de l’ensemble des collectivités concernées. Cette coopération porte sur les liens culturels. Avant de terminer, il a indiqué que le protocole porte sur un montant de 2 millions d’euros soit plus d’un milliard de FCFA pour le 3 ans.
Pour sa part, le Président du HCC, Mamadou Satigui DIAKITE, a, au nom de l’ensemble des collectivités du Mali, présenté les condoléances les plus émues au peuple français endeuillé par la mort de 13 soldats au Mali. Selon lui, ces héros de la lutte contre le terrorisme et l’obscurantisme ne sont pas morts pour rien. «Ils sont morts pour la France, pour le Mali, pour le Sahel, pour la liberté et pour la paix», a-t-il dit.
Soutenu par le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, le nouveau programme de coopération 2019-2021 du Réseau Essonne-Mali, a-t-il fait savoir, ambitionne de renforcer l’action des collectivités territoriales de l’Essonne et des cercles de Diéma, Douentza et Nioro du Sahel, en matière d’inclusion économique et sociale des femmes et des jeunes.
Il s’agit de contribuer au développement rural et à l’autonomisation économique des femmes et des jeunes ; à la lutte contre l’insécurité alimentaire et à l’adaptation au changement climatique ; à la fixation des jeunes ruraux ; à la prévention des conflits et à la promotion de la cohésion sociale, en France et au Mali. Ainsi, la mise œuvre du présent protocole va contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des populations vivant dans ces localités.

Par Abdoulaye  OUATTARA

Source : Info-Matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *