Renforcement de la Police Nationale : 2 180 sous-officiers, 8 inspecteurs et 16 commissaires de police désormais disponibles pour servir dans les unités

Dans sa politique de renforcement des capacités opérationnelles, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile, à travers la Direction générale de la police nationale (Dgpn) a procédé, le mardi 1er août à l’Ecole nationale de la police (Enp), à la sortie de la 24ème promotion des sous-officiers baptisée promotion Adjudant-chef à la retraite Kandia Kouyaté ; de la 19ème promotion des inspecteurs de police portant désormais le nom de feu Commissaire divisionnaire Amadou Sangaré et de la 14ème promotion des commissaires de police baptisée au nom de feu Général de division Sada Samaké.

ecole police nationale agent securite

La cérémonie était présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général de Brigade Salif Traoré, en présence de son homologue de la Décentralisation et de la Fiscalité locale, Alhassane Ag Mohamed Moussa ; de celui en charge de l’Equipement, Traoré Zeïnabou Diop ; et de plusieurs personnalités impliquées dans la gestion des questions sécuritaires dans notre pays.

Après la revue des troupes effectuée par le ministre en charge de la Sécurité, le directeur général de la police nationale, Contrôleur général Moussa Ag Infahi, s’est réjoui de l’organisation de la cérémonie de la sortie du contingent 2016-2017 de la police nationale composé de 2 180 élèves sous-officiers, dont 223 du personnel féminin, 8 élèves inspecteurs de police et 16 élèves commissaires de police, dont trois femmes.

A le croire, la police nationale n’a jamais recruté un contingent aussi important en terme d’effectif, “cela démontre la volonté des plus hautes autorités de notre pays de faire de la sécurité une question prioritaire dans le développement du Mali”. Avant de rendre un vibrant hommage au gouvernement malien pour l’adoption de la Loi de programmation militaire afin de permettre un meilleur maillage du territoire national. Il a également remercié la Coopération japonaise ainsi que tous ses partenaires pour leur soutien constant dans la réhabilitation des bâtiments de l’Ecole nationale de la police.

Après ces mots introductifs, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile et ses homologues ont procédé à la remise symbolique et solennelle des attestations aux majeurs des trois promotions du contingent 2016-2017.

Ensuite, le porte-parole du contingent, l’élève commissaire Fatoumata Modibo Diallo a remercié l’administration de l’école, en particulier l’ensemble du corps professoral pour la qualité de l’enseignement dispensé durant toute la formation. Et d’inviter l’assistance à prier pour le repos éternel de l’âme de ses camarades décédés en cours de formation.

Pour finir, elle a rassuré l’engagement du contingent à accomplir ses devoirs régaliens, notamment la protection des personnes et de leurs biens, le maintien de l’ordre et de la paix, “nous nous engageons également à garantir les droits et les libertés en République du Mali”, a-t-elle conclu.

Les exercices de simulation dans la protection des personnalités, de l’interpellation des véhicules suspects et de gestion des prises d’otage ainsi que des démonstrations d’arts martiaux ont mis fin à la cérémonie.                                       

Boubacar PAÏTAO

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *