Réduction de chômage au Mali : La société Orange-Mali en fait sa priorité

En marge du salon orange innovation, le personnel d’orange Mali a tenu à rencontrer les journalistes et les étudiants  pour les faire part de l’ambition et l’apport du groupe Orange en faveur de l’emploi et de l’entreprenariat au Mali. C’était  au Centre International de Conférence de Bamako (CICB).

 Jean Luc Bohe directeur general orange mali parle situation telephone duba

En présence du directeur général d’Orange, M. Jean Luc Bohé, en compagnie d’une responsable d’Orange-money,  Mme Pirette Sidibé. A l’entame de la rencontre, le directeur général d’Orange-Mali dira que sa société depuis sa création dans notre pays a créé 34 000 emplois (directs et indirects), dont des télé-conseillers, des agents spéciaux dans la construction des sites, et des revendeurs. Selon l’orateur,  une trentaine de cadres maliens ont rejoint Orange à l’étranger alors que 1200 personnes travaillent quotidiennement dans l’entreprise. Ainsi que 2000 emplois créés par orange money depuis 2013. En soulignant l’importance du salon de l’innovation, il affirmera que  l’innovation est  égale à emploi dans la mesure où l’innovation draine les emplois. En plus de ce facteur créateur d’emplois qu’est l’innovation, Orange-Mali a fait de la Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE) une priorité. Ce qui entraine aussi la création d’emplois. « C’est dans ce cadre que 700 femmes ont été formées dans l’utilisation des équipements pour leur permettre de créer leurs propres entreprises » a-t-il souligné.  En effet, orange –Mali avec 11 millions de clients, emploie aujourd’hui plus de 500 personnes et  plus de 31000 emplois indirects et une contribution à hauteur de 3% au PIB du Mali. Pour Mme Pirette, sa société qui a été créée en mai 2013 est partenaire d’Orange-Mali dans le domaine d’Orange-money. Sa société est une société qui fabrique les kiosques Orange-money et les installe à travers le pays. Leur installation se fait en partenariat avec les mairies. Selon Mme Pirrette Sidibé, 5 entreprises artisanales de 160 personnes s’occupent de la fabrication des kiosques Orange-money. A ce jour, celles-ci ont pu fabriquer 805 kiosques à travers le pays dans lesquels travaillent 805 personnes. La fabrication des kiosques est décentralisée et des agents sont recrutés localement dans chaque région. En plus des agents qui travaillent dans ces kiosques, CEI ED Citelum a aussi 100 personnes qui assurent l’encadrement. C’est dire que cette société partenaire d’Orange-Mali emploie plus d’un millier de travailleurs dans le cadre du service Orange-money.

F. SISSOKO

 

SOURCE: L’Express de Bamako
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.