RECRUTEMENT-2019 DANS LA FONCTION PUBLIQUE : Les promesses de transparence

Quelque 7640 postes sont à pourvoir pour ce concours direct dentrée dans la fonction publique malienne. Le ministre du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique a animé un point de presse sur les préparatifs et les dates des épreuves du concours dentrée à la fonction publique. Les épreuves se dérouleront du 30 novembre 2019 au 21 décembre 2019 dans les régions de Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao.

Le ministre Oumar Hamadoun Dicko a fait savoir aux hommes des médias que ce concours de recrutement vise à pourvoir aux postes vacants dans les services publics. « Il est le moyen adéquat de sélection pour le recrutement du personnel », a-t-il déclaré, ajoutant quil donne une égale chance à tous les candidats, conformément à la loi qui garantit légalité de tous les citoyens à lemploi public.
Cest la loi n°02-053 du 16 décembre 2002, modifiée, portant statut général des fonctionnaires et ses textes dapplication qui le régissent, a rappelé le ministre Dicko. Les besoins exprimés par les départements ministériels donnent seulement le nombre demplois à pourvoir mais aussi la catégorie et le profil des agents dont ils ont besoin. Le nombre dagents à recruter cette année sélève à 7646 et répartis comme suit : 2633 cadres de la catégorie A, 2488 cadres B2, 1698 B1 et 827 de la catégorie C. La loi des finances 2019 prévoit au titre des besoins nouveaux en fonctionnaires une enveloppe de 2,3 milliards de F CFA, a ajouté le ministre.
Il a fait savoir que les emplois à pourvoir par voie de concours direct de recrutement dans la fonction publique au titre de lexercice budgétaire 2019 sélève à 884 emplois, soit 130 nouveaux agents pour le secteur de la santé, 169 agents pour léducation, 585 nouveaux agents pour les autres secteurs. Le gouvernement a consenti de gros efforts. Nonobstant ces efforts, les effectifs à recruter sont en deçà des besoins exprimés par les départements ministériels, a soutenu le ministre.
Ce concours, faut-il le noter, concerne ladministration générale, les arts et la culture, lagriculture et le génie rural, les eaux et forêts, lélevage et la pêche, lindustrie et les mines, les constructions civiles, linformatique, les services économiques, la jeunesse et les sports, les douanes, linformation et laudiovisuelle, la statistique, limpôt et la santé.
Le ministre Oumar Hamadoun Dicko a été clair dans ses propos : la transparence du concours et encore la transparence, a-t-il martelé pour choisir les meilleurs en vue de relever le niveau du personnel de ladministration dEtat.
A la clôture du dépôt des dossiers de candidature le 24 octobre 2019, 29 514 candidatures ont été enregistrées.
Nèguesson Diarra

Source : Notre Printemps

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *