Ras Bath perd le contrôle de sa langue

Le vin étant tiré, il fallait donc le boire. Mais le champion ne désarme pas et entend cette fois- ci pourrir la vie à son adversaire politique de tous les temps. Il continue donc avec sa théorie du chaos en utilisant toujours le sulfureux Ras Bath et des activistes les plus virulents sur les réseaux sociaux avec des slogans comme : « c’est toi notre président » ; « il faut respecter la volonté du peuple » ; « Ibk et la communauté internationale voleurs ! ». Il veut à tout prix faire plier les genoux à son rival.

 

En ce moment, la haine pour ce dernier l’empêche de penser au bonheur du peuple malien. Désormais, la fin justifie les moyens ; les actes les plus ignobles sont praticables pourvu que le régime de son adversaire soit à terre. Cela n’est pas une invention de notre part, la preuve est que Ras Bath, pendant son séjour aux USA, l’a annoncé en personne dans un enregistrement audio fait à son insu, lors d’une réunion avec les militants du CDR.

La conversation sur le complot du « guide » contre le régime circule toujours sur les réseaux sociaux et aucun Malien ne peut le nier. Ras Bath, pour convaincre ses militants sur ses dernières vidéos où il défend le gouvernement, affirme avoir été chargé par l’opposition pour infiltrer le syndicat des cheminots, le syndicat des magistrats et celui de l’éducation pour déstabiliser le régime en forçant la main à IBK.

La plupart des Maliens sont surpris d’entendre ces propos mais ce n’est guère une surprise pour la rédaction « Soloni » qui avait toujours dénoncé le double jeu de l’activiste. Le temps étant le second nom de Dieu, vient de lui donner raison. Voilà que Ras Bath n’était que le cheval de Troie de l’opposition pour mettre à feu le pays qu’il prétend aimer.

Comme le ridicule ne tue pas, il sort pour se justifier en croyant que l’art de la manipulation le blanchira. Il définit le mot « infiltrer » qu’il a employé selon le contexte qui le disculpe. Mais, ses arguments ne sont pas pertinents et cette sortie est devenue une honte car elle prouve à suffisance que celui qui critiquait les maux de la société, la mauvaise gouvernance sur tous les cieux est bien pire que ceux qu’il dénonce.

A noter que les différents syndicats n’ont pas perdu de temps pour démentir les allégations de Ras Bath qui sont qualifiées de propos diffamatoires. Les syndicats demandent à l’intéressé de fournir des preuves de ses paroles qui ne tiennent pas débout. Particulièrement, le syndicat des magistrats, à travers son communiqué, compte lui collé un procès. Pour l’instant, il en trainant toujours derrière lui une foule de fanatiques.

A noter que depuis quelques temps, sa cote de popularité est critiquée et cela est lié à ses différents propos contradictoires. Comment le gouvernement prendra les propos de Ras Bath sur sa complicité à semer le chaos dans le pays ? Les plaintes pleuvront-elles sur lui ? Le temps nous le dira.

Le Chérif 

SourceSOLONI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *