Rapport de l’OMS sur la consommation d’alcool, Le silence assassin de nos autorités

Le rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé sur le taux de consommation de l’alcool a défrayé la chronique la semaine passée. Si le rapport est paru indifférent aux yeux de certains pays, il n’en demeure pas le moins pour le notre, qui, aux dires des religieux est à plus de 90% musulmans, donc c’est la goute d’eau qui a fait déborder la vase.

oms organisation mondiale sante logo

Le fameux rapport de l’OMS n’a pas été compris par les maliens, encore moins les musulmans. Cela n’est guère surprenant vu le silence total auquel nos autorités se sont livrées.

Les maliens ont assisté à tout sauf à la fidélité du contenu du rapport, d’où l’incompréhension des maliens en général et celle des religieux en particulier, cela sous l’œil impuissant de nos autorités. Le Mali, aux dire du rapport est troisième pays consommateur d’alcool, mais pas de part sa population et c’est ce qui n’a pas été expliqué ou pas compris du moins dans le rapport. Mais à en croire le tableau ci-dessous, le Mali se classe dernier pays consommateur d’alcool avec 0, 1%  de consommateurs. Le tableau insinue aussi que le consommateur malien boit 29, 3 litres d’alcool par an, c’est ce qui lui a valu ce rang de troisième mondial après le Tchad et Gambie.

L’on se demande d’om sort donc ce résultat mal interprété par les maliens.

Quelques contenus du rapport

Au Cameroun par exemple avec une population de plus de 20 millions d’habitants à 45% de buveurs de bière, 1% de vins, 1% de boissons spiritueuses et 54% de la population ne consomment pas de boissons alcoolisées. Les buveurs occasionnels tous sexes confondus font 12, 1% de la population et les buveurs avérés tous sexes confondus font 27,9% de la population. La France, avec une population de plus 60 millions a à son actif 19% de buveurs de bières, 56% de vins et 23% de boissons spiritueuse et seulement 2% de la population qui ne consomment pas de boissons alcoolisées. Les buveurs occasionnels tous sexes confondus font 29, 4% de la population et les buveurs avérés tous sexes confondus font 31% de la population. Le Niger, avec une population de plus de 15 millions d’habitants a 46% de buveurs de bière, 13% de vins, 41% de boisson spiritueuses. Les buveurs occasionnels tout sexes confondus 0, 2% de la population et les buveurs avérés tout sexes confondus font 2% de la population et le Mali avec plus de 13 millions d’habitants a 13% de buveurs de bières, 2% de vins, 2% de boissons spiritueuses et 83%  de la population ne consomment pas de boissons alcoolisées. Les buveurs occasionnels tout sexes confondus font 0,1% de la population et les buveurs avérés tous sexes confondus font 2,9% de la population.

Ces chiffres sont diamétralement opposés à ceux véhiculés par les maliens.

Pour bon nombre de maliens, l’OMS n’a pas communiqué là-dessus et le gouvernement malien a fermé les yeux sur la situation qui a été prise au serieux seulement quand le président du haut Conseil Islamique a interpellé le président de la République.

 

A.DOUCOURE

Source: La Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.