Raisons de l’annulation de la cérémonie du 8 Mars : La crainte du coronavirus et la menace de femmes enseignantes.

La journée internationale de la femme sera célébrée demain avec un thème consacré au soutien à l’armée. Mais de nos informations, il ressort que des manifestations seraient envisagées lors des festivités du 8 Mars.

Ces hostilités, selon des femmes enseignantes, seraient dirigées contre Ibrahim Boubacar Keita. C’est ainsi que la cérémonie phare de la journée du 8 Mars a été annulée à Bamako arguant le prétexte de coronavirus.

Des femmes enseignantes ont tenu des rencontres du 5 au 7 Mars dans plusieurs localités du pays pour boycotter les festivités qui devraient se tenir au palais de la culture Hamadou Hampate Bah ce dimanche.

Les slogans de ces femmes enseignantes étaient « Pas de fête sans écoles pour nos enfants », « les enfants des pauvres ont droit à une bonne éducation ». Les femmes enseignantes, soutenant pleinement la synergie des syndicats des enseignants, envisageraient de huer le couple présidentiel.

Pour un organisateur que nous avons interrogé, la cérémonie a été annulée malgré que toutes les dépenses ont été engagées. Les syndicats des enseignants exhortent les femmes enseignantes à mener des actions de visibilité contre la gestion chaotique de l’école malienne.

Les chefs d’institutions, les gouverneurs, les préfets, les ministres, les députés de la majorité présidentielle ont été priés d’éviter les lieux de manifestations des femmes ce dimanche 08 mars 2020.

Source: Figaro du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *