Quête pour la paix : Le bel exemple du MUM du Cheick Harouna Sangaré

Au Mali, nombreux sont les associations, les formations politiques, les syndicats, qui parlent de paix. Tout le monde en parle, mais il faut reconnaitre que certains ne semblent pas connaitre l’importance de la paix parce qu’ils n’ont pas subi les atrocités de la guerre, ou parce que ça ne les concerne point pour le moment. Ils disent souvent: « ça ne concerne que les autres ». Mon Dieu ! Le feu quand il est allumé pourrait s’étendre sur tout le territoire (touchons du bois). Ceux qui n’étaient pas concernés au départ pourraient l’être du jour au lendemain. C’est pourquoi, toutes les forces vives doivent s’impliquer pour le retour de la paix dans le Nord et dans le Centre du pays.

C’est bien ce qu’a compris le Mouvement pour l’Unité des Maliens (MUM), dirigé par le très respecté Chieck Harouna Sangaré, un épris de paix et de justice sociale. Un homme généreux qui partage avec les pauvres et fait découvrir aux uns et autres la Sunna du Prophète Mohamed (paix et salut sur lui !).

Cet homme de Dieu, à la tête d’une forte délégation a quitté Bamako la semaine dernière pour prêcher la bonne parole (la paix, la réconciliation entre les fils d’un même pays) dans la région de Mopti (centre du pays). Il s’agit pour lui de sillonner les huit cercles de la région pour apporter sa contribution à la cohésion sociale, au vivre ensemble.

De Mopti, en passant par Bankass, le Cheick et sa suite ont reçu un accueil chaleureux, enthousiaste. Avec son calme olympien, sa forte personnalité et le sérieux qu’on lui connait, Harouna Sangaré a fait l’apologie de la paix, de l’unité, sans lesquelles aucun développement n’est possible. Sans fanfaronnade, il a multiplié les bons actes, les bons gestes pour soulager certains et conforter d’autres. L’Armée malienne, notre fierté nationale, la Jeunesse des localités visitées, ont vu et bénéficié des bonnes œuvres du Cheick.

Très engagé dans la dynamique de la paix, Cheick Harouna Sangaré, considéré désormais comme ambassadeur de la paix, est fortement soutenu par GIZ. Le gouvernement du Mali également appuie cette heureuse initiative, de moult façons. Sans bourse délier.

En tout cas, sa démarche a été un succès total, pourvu que les acquis soient consolidés par l’Etat et les structures des sociétés civiles qui se sont engagées à amplifier cette démarche.

Rappelons que le Mouvement pour l’Unité des Maliens a été mis sous les fonts baptismaux le 10 février dernier, au palais de la culture Amadou Hampaté Bah, plein comme un œuf ce jour. C’était en présence des religieux, des représentants du pouvoir, des délégués venus de toutes les régions du pays y compris Kidal. Mais aussi des délégations venues du Niger, du Sénégal, du Tchad, de la Guinée, du Nigéria et surtout du Rwanda, un pays qui connait l’importance de la paix.

Elhadj ChahanaTakiou

22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *