Qnet au Mali : Les éclaircissements des responsables sur leurs activités

Dans ce dernier temps, le Qnet est incriminé par d’aucuns, d’être un réseau marketing mafieux d’escroquerie. L’honorable Amadou Thiam, accusé d’être le partenaire et le parrain de ce réseau au Maliavait fait la semaine dernière une sortie médiatique pour se blanchir. Pour tirer les choses au claire, une forte délégation du Qnet est venue à Bamako pour rencontrer ses représentants au Mali et aussi tenir une conférence de presse.

Cette conférence de presse s’est tenue le lundi 08 janvier 2018, à l’hôtel Radisson blue, animée par David Sharma, conseillé à Qnet. Il a été assisté par Joseph Conboy, Conseil juridique supérieur, ClementAhiman, Responsable de la formation, MuqtadiSuwani, Chargé de développement des affaires et Mme Elaine Aisyah, Responsable des relations publiques mondiales.
Fondé dans les années 1998, Onet est l’une des sociétés leaders de la vente directe sur le marché asiatique, qui offre des produits pertinents sur une variété de marchés. Son objectif est de permettre à des personnes de progresser par le biais de solutions qui favorisent l’entrepreneuriat, et d’améliorer les styles de vie. Le modèle commercial local de QNET permet à des personnes ordinaires et de tous horizons de démarrer leur propre entreprise, avec des frais généraux minimes. Grâce à leur travail acharné et leur dévouement, les distributeurs de QNET, connus sous le nom de Représentants indépendants (IR), ont la chance de devenir financièrement autonomes, en améliorant le niveau de vie de leur famille et de leur communauté, et en aidant les autres à réaliser leurs rêves.
En effet, cette définition de Qnet est mal perçue par beaucoup de gens dans les pays où il existe. Au Mali, depuis un certain temps, cette entreprise est considérée comme un réseau d’escroquerie et mafieuse par beaucoup de maliens. Cela a découlé à l’incrimination de l’ancien vice-président de l’Assemblée nationale, l’honorable Amadou Thiam commeetant le parrain et le cerveau de ce réseau au Mali.
Pour le conférencier, David Sharma, Conseiller du Qnet, le Mali est une base pour le Qnet et c’est pourquoi :« nous avons délégué des personnels importants pour venir informé à travers les hommes de médias l’opinion nationale et internationale sur les activités de la Qnet et dissiper la nuance disant que Qnet est un réseau mafieux d’escroquerie ». A l’entendre, le Qnet est très loin d’être un réseau mafieux ou d’escroquerie. Selon lui, depuis la création de cette entreprise, nombreux de ses distributeurs ont réussi leur vie dans cette activité. « En1998 lorsque le fondateur a créé cette entreprise la question qui se posait était : comment une personne peut faire un business sans un capital important et aussi sans expérience ? La réponse était d’utiliser les technologies des dernières heures, car ces outils sont devenus incontrôlables dans le monde. C’est à travers cela que Qnet fait la promotion de ses offres et ses services et aussi donne des rémunérations équitables aux distributeurs dans les différents pays où ils se trouvent », a-t-il dit. A l’en croire, le Qnet compte depuis sa création plus de 15 millions de représentants indépendants dans le monde entier. « Il y a certains qui consacrent leur plein temps à cette activité tandis que d’autres consacrent leur temps partiel. Il y a certains qui sont paresseux, qui ne réussissent pas et ce sont ces derniers qui vont dire que Qnet est un réseau mafieux et pourtant c’est le contraire », a-t-il précisé.
Le Conseiller juridique supérieur, Joseph Conboy, quant à lui a fait savoir que Qnet a des produits variés qui ont pour objectif d’offrir une vie meilleure aux gens. Il a souligné que leurs produits sont naturels et ils sont très importants. Il peut aussi promouvoir les produits locaux du pays. « Ça permet de promouvoir l’entrepreneuriat surtout de le faire dans une manière professionnelle », a-t-il soutenu avant d’ajouter que la plupart des 95% des distributeurs se comportent de manière professionnelle.
Cependant, il est à retenir que Qnet est venu en Afrique en 2002 en passant par la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et il existe au Mali depuis 2013. Aujourd’hui, l’Afrique est très importante pour le Qnet et pour cette raison qu’il s’y intéressera davantage.
Mohamed O. COULIBALY

SourceLe Fondement

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *