Protection civile au Mali : Protéger toujours et davantage

De 2015 au  premier trimestre 2017, les unités   de protection civile ont effectué plusieurs interventions à travers le Mali. Ainsi 13.771  interventions pour secourir et assister 20.304 personnes ont été enregistrées en 2015. En 2016, il a été enregistré 14.972 interventions pour assister et secourir 22.325 victimes. Au premier trimestre 2017, ce sont  4.085 interventions en faveur de 5.427 personnes.

 

 armee-soldat-defile-militaire-protection-civile-sapeur-pompier-nationale-fete-independance-malienne

Ce bilan satisfaisant a été donné par le directeur général de la Protection civile, Colonel Seydou Doumbia, lors d’une conférence de presse animée hier, mercredi 17 mai 2017, au siège de l’institution. Il s’agissait aussi de partager avec les médias des reformes importantes réalisées par la Direction générale de la protection de 2015 à nos jours.

Selon le conférencier, Colonel Seydou Doumbia, dans le cadre de l’exécution de ses missions de prévention, de préparation et de réponse aux accidents, aux sinistres et catastrophes, la Direction générale de la protection civile œuvre à garantir non seulement un meilleur cadre de vie, mais également à assurer la protection des populations sur toute l’étendue du territoire national.

Il a expliqué que de 2015 au  1er trimestre 2017, les unités  de protection civile ont effectué plusieurs interventions. Il s’agit de 13.771 interventions pour secourir et assister 20.304 personnes en 2015 ; de  14.972 sorties pour assister et secourir 22.325 victimes en 2016 et de 4.085 interventions pour assister et secourir 5.427 personnes au premier trimestre 2017-05-17.

On constate surtout une hausse conséquente du nombre  des interventions des unités de la protection civile d’une année à l’autre et, corrélativement, le nombre de personnes secourues.

Le conférencier a souligné que ces performances illustrent à suffisance la montée en puissance de la protection civile. Pour le Colonel Doumbia, elles constituent une partie des résultats tangibles des réformes importantes enclenchées au sein  de la protection civile sous l’impulsion du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de Brigade Salif  Traoré.

Comme reformes, le conférencier a noté  le nombre de véhicules et autres engins mis à la disposition de son service,  les unités construites ou réhabilitées…

Des réalisations qui ont beaucoup impacté  sur le moral de la troupe. Il dira que ces changements sont perceptibles dans tous les domaines de la vie du sapeur pompier. Et cela au point que certain les qualifient d’une véritable «révolution à la protection civile».

Le Directeur général de la Protection civile, Colonel Seydou Doumbia, a également souligné que ces reforme s’inscrivent en droite ligne du processus  global  de  reforme du secteur de la sécurité, notamment son volet consacré aux services de sécurité et de protection civile.

D. Coulibaly

l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct