Promotion du genre : L’APPUI APPRÉCIABLE DE LA BAD

C’est à la tête d’une importante délégation que la vice-présidente de la Banque africaine de développement (BAD) Géraldine Fraser Moleketi effectue depuis le 3 avril dernier une visite de 5 jours dans notre pays. L’objectif principal de cette visite qui la conduira dans les autres pays francophones du Sahel est la promotion du genre.

 banque ouest africaine developpement boadLa délégation de la BAD a rencontré, lundi dernier, le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Sangaré Oumou Bah dans la salle de réunion du ministère. Il s’agissait lors de cette rencontre d’échanger sur la problématique de la promotion du genre dans notre pays.

Pour Mme Sangaré Oumou Bah, cette visite de la délégation de la BAD traduit l’attachement de cette institution financière à soutenir les efforts de développement durable et de croissance de l’économie de notre pays. Elle traduit également de façon éloquente la nécessité et l’opportunité de développer une véritable coopération avec le Mali et plus spécialement avec l’administration du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

« La qualité du nouveau partenariat entre la BAD et le département du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille doit refléter la volonté des deux parties de créer les conditions d’un meilleur repositionnement du Mali dans le cadre de la réduction des inégalités de genre pour atteindre les objectifs d’autonomisation de la femme », a souligné  Mme Sangaré Oumou Bah. Elle a rappelé son intérêt pour les programmes d’action portant sur l’autonomisation des femmes africaines, notamment la femme dans le domaine de la production, la femme et le développement durable, et les femmes dans les rôles de citoyennes et dirigeantes.

Mme Sangaré Oumou Bah a rassuré que son département et la BAD vont travailler ensemble, afin de mettre en place les programmes sectoriels qui vont contribuer à éliminer les contraintes au développement identifiées par leurs équipes.

Le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a estimé que son département est transversal et spécifique et que ses actions sont souvent diluées dans les autres secteurs. Elle a sollicité l’accompagnement de la BAD pour rendre visibles et lisibles les actions en faveur des femmes. Le département, dira-t-elle, a entrepris des programmes et projets plus spécifiques visant à contribuer de façon significative à l’autonomisation de la femme.

Géraldine Fraser Moleketi a précisé que le Mali est la première étape de sa visite dans les pays francophones du Sahel. Elle a indiqué qu’elle va visiter les projets financés par son institution et ensuite rencontrer le gouvernement et la société civile de notre pays.

La vice-présidente de la BAD a assuré que son institution mettra l’accent sur l’égalité du genre et que la prise en charge du genre sera au cœur de tout ce qu’elle va entreprendre.

Géraldine Fraser Moleketi a félicité Mme Sangaré Oumou Bah pour l’adoption de la loi sur la promotion du genre. Pour elle, cette loi va propulser la représentation politique des femmes dans notre pays.

La vice-présidente de la BAD a eu droit à un exposé sur les missions et les objectifs du département de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Une série de projections a eu lieu sur le Projet karité, le Centre de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE) et le Fonds d’appui à l’autonomisation des femmes et à l’épanouissement de l’enfant (FAFE).

Abdoul Karim COULIBALY

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *