Promotion des TIC, « Bamako incubateur » au service du génie créateur

Les locaux du  centre Djénné de l’activiste  Aminata Dramané Traoré sise à Missira  à Bamako,  a servi de cadre le 10 novembre 2016 au lancement du projet « Bamako incubateur », une initiative qui vient  booster la créativité chez les jeunes et les femmes.

aminata dramane traore mali

Dans le cadre de la journée porte ouverte sur Bamako incubateur, l’assistante projet Incub-Mali, Peggy Obiang, a procédé au lancement et à la présentation de« Bamako Incubateur ». Qui est une initiative de la communauté « le Mali@venir »portée par le groupe Eureka un incubateur  et accélérateur de start-up, de couveuses d’entreprises pour de jeunes entreprises innovantes et des pépinières. « Bamako Incubateur » se veut être un espace de promotion  et d’innovation de projet  selon les explications de Peggy Obiang. En effet, il s’agit d’un projet   dédié au monde numérique et dans son agenda l’incubateur organise des évènements, lève des fonds  avec une ouverture sur des  opportunités de créations   d’emplois. Réservé aux jeunes dotés de savoirs et de savoir-faire dans tous les domaines,  le projet  est ouvert à toute personne désireuse d’entreprendre.   La journée porte ouverte a également été  l’occasion pour présenter  des projets tels que :Nté Tunu, Baobab et Open money Mali et Jokkoids, tous des projets viennent répondre aux besoins des populations dans le monde numérique à travers les services qu’ils offrent. Comme l’a indiqué  ce jeune économiste, Mamadou Adama Kéïta, chef du projet « Baoba », une plateforme composée d’une markeplace et d’un site web d’annonce  en ligne en vue de promouvoir l’initiation des maliens à de nouveaux outils de commerce, le projet « Bamako incubateur » est à coup sûr le moyen idéal pour ouvrir le monde numérique à l’ensemble des maliens. En effet, selon ces initiateurs, Bamako incubateur s’appuie sur les grandes écoles d’art, de commerce et d’industrie de Bamako. Et c’est dans cette lancée que les entreprises pourront bénéficier du foisonnement universitaire dans le domaine de la recherche appliquée sans compter que les pôles d’entrepreneurial offerts aux jeunes, femmes et étudiants encadrés au sein de l’incubateur, vont permettre à ces derniers de lancer leurs entreprises avant même de finir leur cursus. Rappelons qu’il s’agit d’un incubateur qui travaille en collaboration avec le Conseil national du Patronat Malien, l’Agence pour la promotion des investissements au Mali en plus des instituts de formation en management et de l’Institut des hautes études en managements .

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *