Promotion de la télévision au Mali : Canal+ offre le décodeur à 500 FCFA

canal + chaine television

 

Dans le cadre des festivités de ses 20 ans au Mali, Canal + Mali offre le décodeur pour 500FCFA seulement par prélèvement bancaire automatique aux clients de ses banques partenaires : Ecobank et BIM. Le lancement de cette 3e promotion exceptionnelle a été fait hier mardi à l’Hôtel Radisson Blu par le DG de Canal+ Mali, Aziz Diallo, à travers une conférence de presse.

 Canal+, leader dans l’édition des chaines premium et thématiques, et dans la distribution d’ordres de télévision payante en Afrique francophone, vient de compléter les facilités usuelles de réabonnement, notamment le cash, l’Orange Money et tous les points de recharge express par le Prélèvement Bancaire dénommé « PREL », qui s’effectue mensuellement. Ce mode de paiement n’est exclusivement réservé qu’à toute personne disposant d’un compte courant (chèque) dans ses banques partenaires qui sont Ecobank et

BIM, qui souhaitent s’abonner à Canal+.

Selon le DG de Canal+ Mali, Aziz Diallo, cette 4e promotion qui court jusqu’au 31 mars 2016 vise non seulement à démocratiser la télévision, mais aussi permettre à un nombre important de maliens d’avoir une image de qualité et faire du Mali une référence en Afrique et dans le monde.

Contrairement aux autres moyens de paiement, dira Aziz Diallo, le PREL permet d’acquérir le décodeur à un tarif a 4racf qui est de 10000FCFA hors promo, la parabole à 15000 FCFA avec 5000FCFA comme frais d’installation, la non coupure d’image, la semaine généreuse du 1er au 7 de chaque mois (Evasion+ ou tout Canal+ offerte pendant une semaine).

Pour souscrire au PREL, Aziz Diallo a fait savoir qu’il faut  respecter les conditions telles se munir d’une pièce d’identité, d’un RIB complet (compte en cours et non compte épargne), d’une signature de l’Autorisation de Prélèvement, d’un paiement cash du matériel et du mois

M+1, d’un prélèvement à partir du mois M+1 et d’un engagement sur 6 ou 12 mois avec tacite reconduction.

En ce concerne ceux qui sont déjà abonnés chez Canal+, le DG a fait savoir que l’entreprise leur offre durant ce mois de générosité la migration du cash au PREL et ce à compter du 1er mars prochain. « Ils auront deux mois d’abonnement gratuit (Mars et Avril), sans qu’ils ne déboursent un franc de leurs poches ; ils auront des chaines de leur choix », a expliqué Aziz

Diallo.

Quant à la résiliation du contrat, elle ressort d’une demande écrite de résiliation, d’une prise en compte en M+1si la demande est à faire à M-1 ou des cas spéciaux tels que le décès, le déménagement, ou autres, ajoutera Diallo.

 

En plus du PREL, Canal+ met en place une nouvelle offre de prêt sans intérêt à la consommation de Canal+, appelée « NOGOMANI », qui permet au client d’acquérir à crédit un pack Canal+ avec l’une des banques précitées, sous réserve d’un engagement de 12 mois.

Comme avantages, NOGOMANI offre 12 mois de tranquillité dans la gestion de son abonnement (sans se déplacer pour se réabonner), un rabais de 5OOO FCFA du prix du Kit, la gratuité des d’installation et un traitement rapide apporté à son dossier de demande de crédit.

La souscription au NOGOMAN se fait par la présentation des documents tels qu’un contrat

CDD/CDI du client, une domiciliation irrévocable, trois derniers bulletins de salaire, une copie d’une pièce d’identité et une signature de l’Ordre de Virement (OV). D’autres conditions d’éligibilité sont : « être employé sous contrat à durée indéterminée ou déterminée, respecter la qualité cessible légale liée à votre compte et disposer d’un compte dans l’une des banques partenaires de Canal+ ou en ouvrir un ».

A en croire le DG de Canal+ Mali, le choix de ces banques relève de leur prompte disponibilité à accompagner l’entreprise et non de la discrimination. « Des discussions sont engagées avec d’autres banques de la place pour que leurs clients puissent bénéficier de cette promotion », a précisé Diallo. Celui-ci n’a par ailleurs rassuré que tout client desdites banques désirant s’abonner par PREL ne devrait pas avoir la peur au ventre pour un prélèvement infini sur son compte.

Source : autre presse

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *