Promotion à la Protection Civile : Lieutenants-colonels Fatoumata B. et Gisèle Villemir !

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a promu 23 officiers de la Protection Civile au grade de Lieutenant-colonel sapeurs-pompiers, à compter du 1er janvier 2020. Parmi ces 23 cadres, figurent deux femmes. Fatoumata B. Coulibaly et Gisèle Villemir. Elles portent fièrement leurs galons de Lieutenant-colonel sapeurs- pompiers depuis la cérémonie aux grandes couleurs du 06 janvier dernier. Deux dames exemplaires dont les parcours exceptionnels n’ont pas échappé à leur hiérarchie. Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général de division Salif Traoré et le Directeur général de la Protection Civile, Colonel-major Seydou Doumbia ont reconnu le mérite de Fatoumata B et de Gisèle Villemir qui sont le symbole d’un pays qui croit en sa jeunesse. Elles font honneur à la femme malienne.

Fatoumata B. Coulibaly, sous-directrice des Finances et du Matériel

 

Dévouée, Mme la sous-directrice est très rigoureuse au travail et est à cheval sur les principes de transparence dans la gestion des deniers publics. Calme mais si forte de caractère, elle a de la compétence et du dynamisme à en revendre. D’un goût immodéré pour le travail bien fait, elle est loyale, sincère et surtout d’une probité irréprochable.

Derrière ses lunettes fines et son visage angélique se cache une brillante intellectuelle. Dans le Mali actuel, il est rare de voir un jeune cadre qui a la tête sur les épaules à l’image du Lieutenant-colonel Fatoumata B Coulibaly. Son cursus scolaire est riche avec plusieurs diplômes. Dont une maîtrise en gestion de la Faculté des Sciences économiques et de gestion de l’Université de Bamako, un diplôme supérieur de sapeur-pompier, un Diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en gestion de projet de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Instructeur non permanent à l’Ecole nationale de la Protection Civile, Fatoumata B. Coulibaly dispose de solides connaissances en gestion du projet des risques majeurs et catastrophes naturelles. Auxquelles s’ajoute son expertise avérée en appui-conseil en gestion de l’organisation dans les négociations, les relations interservices et la gestion de conflit !

Avide de savoir et disposée à renforcer ses capacités managériales, elle a fréquenté l’Institut Suédois de Météorologie et d’Hydrologie en vue de se spécialiser en changement climatique dans le cadre d’un cycle professionnel discontinu intitulé «Programme International de Formation Avancée sur le Changement Climatique ». De son intégration à la protection civile en 2010 à nos jours, elle a, à son actif, plusieurs formations et stages de perfectionnement à l’intérieur comme à l’extérieur du Mali.

Chargée des questions administratives et financières à la Direction de l’administration et de la comptabilité à la Direction générale de la protection civile, Chef adjoint du Service du personnel, point focal au sous-cluster Violences Basées sur le Genre (VBG), Economiste chargée des finances des projets, Chef de division approvisionnement à la sous-direction Administration et comptabilité, actuellement Fatoumata B. Coulibaly gère efficacement la sous-direction du matériel et des finances.

Dévouée, Mme la sous-directrice est très rigoureuse au travail et est à cheval sur les principes de transparence dans la gestion des deniers publics. Calme mais si forte de caractère, elle a de la compétence et du dynamisme à en revendre. D’un goût immodéré pour le travail bien fait, elle est loyale, sincère et surtout d’une probité irréprochable.

Cette rigueur morale et professionnelle est sans aucun doute l’un des traits caractéristiques de sa personnalité. Guidée par un souci permanent de tolérance et une obligation d’avoir des relations courtoises et cordiales avec ses frères et sœurs d’armes, elle a un sens d’écoute très élevé. Toujours le sourire aux lèvres, elle se distingue par sa grande modestie et son humilité. Elle est consciente de sa responsabilité et de son devoir de représenter dignement les femmes.

Lieutenant-colonel Fatoumata B. Coulibaly est une source d’inspiration pour la jeunesse malienne qui doit se servir de son exemple. Ce n’est pas pour rien qu’elle elle recevra dans quelques semaines sa distinction de Chevalier de l’Ordre national au ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

Gisèle Villemir, chef de Division Affaires Sociales

La seconde femme à accéder au grade de Lieutenant-colonel est Gisèle Villemir, chef de division Affaires sociale à la DGPC.

Titulaire d’une maîtrise en sciences sociales de l’Université du Mali, Mme Gisèle Villemir a intégré la protection civile en 2010. Elle a suivi la formation en chef de colonne de l’Ecole nationale de la protection civile. Très sociable et d’un commerce agréable, elle bénéficie rapidement de la confiance de ses supérieurs qui la remarquent aussi à travers son courage et sa détermination. Nommée à la tête de la Division Affaires sociales au sein de la Direction générale de la protection civile, elle met son talent en avant pour donner un nouvel élan au service social.

Défenseure des causes nobles, Lieutenant-colonel Gisèle Villemir pilote la mise en place de plusieurs associations. Il s’agit, entre autres, de l’Association des veuves de la protection civile, l’Association du personnel féminin de la protection civile. Elle appuie, à travers des initiatives innovantes, le parrainage des orphelins, la mobilisation des vivres au profit des veuves. Très disponible, Mme le Lieutenant-colonel est toujours là quand on a besoin d’elle.

Chiaka Doumbia

Source : Le Sapeur-pompier n°000 du 1er mars 2018, Magazine d’information de la Protection Civile

Source: Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *