Processus de paix au Mali : Le président du FAHM, Moussa Greffier salue les avancées et alerte sur la situation des Bellah

Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, le président des Forces Alliées pour l’Honneur du Mali (FAHM) – une branche de la CMFPR – Moussa Traoré dit Moussa Greffier a salué les avancées réalisée dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord.

Il a ainsi adressé ses remerciements au Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta et son Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga « pour engagement et leur détermination à parvenir à une paix définitive ».

Selon lui, la présence de l’armée à Kidal, à travers la mise en place du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) est une avancée remarquable dans cette dynamique.

Toutefois, il n’a pas manqué d’attirer l’attention des autorités sur le cas de la communauté Bellah. Une communauté qui n’a toujours pas bénéficié pleinement des dividendes de la mise en œuvre de l’accord et ce, malgré son engagement à relever le défi sécuritaire.

Pour Moussa Greffier, le président de la CMFPR, Alassane Djittèye est l’un des rares à militer activement et à mettre un accent particulier sur l’inclusivité du processus de paix afin que toutes les communautés du Nord du Mali puissent y trouver leurs comptes. A cet effet, il a tenu à lui rendre un vibrant hommage « pour son combat vis à vis des communautés sédentaires ».

KIBARU

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *