Problématique des fonciers dans le district de Bamako: La maire Mme Djiré Aminata met en garde les agences et les particuliers contre toute opération illicite de lotissement en C.III

Face aux litiges récurrents dans sa localité, le maire de la Commune III a rencontré, hier jeudi, les acteurs impliqués dans la gestion des fonciers. Une occasion pour elle de mettre en garde les agences et les particuliers qui s’adonnent à des opérations illicites de lotissement et à la distribution des notifications et permis d’occuper.

 

La Commune III du district de Bamako, est depuis quelques années, le théâtre de plusieurs conflits liés au foncier. Les raisons derrière cette situation sont, selon Mme la maire, dues à plusieurs facteurs. Le constat fait par la commission domaniale qu’elle a mise en place est  » alarmant « . Elle fait état d’une prolifération de fausse notifications et de faux permis d’occuper, de l’existence de plusieurs plans sur le même site, des doubles voire triples attributions de parcelles, de la non approbation de certains morcellements et la non-conformité des plans.

Conséquence : au moins 34 dossiers sont devant les tribunaux. Des conflits récurrents éclatent très souvent entre la Commune III et Dogodoman ou la Commune de Sirakorodounfing. Cela malgré le fait que la maire a approuvé depuis 2017 les plans de lotissement de Koulouba, Point G et Samé extension.

» Forts de tous ces constats, nous mettons en garde certaines agences et des particuliers qui s’adonnent à des opérations illicites de lotissement et à la distribution de notifications et de permis d’occuper « , a déclaré la maire Mme Djiré Aminata Diallo. Elle annonce que  » des mesures sont en train d’être prises pour traduire [tout contrevenant] en justice « . Affirmant que  » plus rien ne sera comme avant « , elle appelle les détenteurs de parcelles à faire enregistrer leurs documents pour s’assurer de leur authenticité. Elle demande l’accompagnement des habitants pour que sa commune puisse  » sortir de l’impasse « .

Moussa Sayon CAMARA

Source : l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *