Prise de contact, hier : Le DG de la police nationale en réunion avec les nouveaux et anciens chefs d’unités

Le Directeur Général de la Police Nationale, l’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI, a rencontré les nouveaux et anciens Commissaires en charge des Commissariats de Bamako. C’était en présence de son adjoint, l’Inspecteur Général Moussa Boubacar MARIKO, de l’inspecteur en Chef adjoint, le Contrôleur Général Jean Pierre, du Directeur du Personnels, des Finances et du Matériels, le Contrôleur Général Mamoutou DEMBELE et du Chef BECI, le Commissaire Divisionnaire Mamoutou Togola.

La rencontre tenue hier, mercredi 9 septembre 2020 à la direction de la police avait pour objectif de faire la situation sécuritaire du District de Bamako afin de prendre des dispositions idoines pour assurer la sécurité des personnes et leurs biens et réitérer les consignes sécuritaires.

En effet, le Directeur Général a exhorté les différents commissaires au travail  à renforcer la sécurité au niveau de leurs secteurs de compétence respectifs. Il a aussi insisté sur l’intensification des patrouilles. L’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI a salué les Commissaires qui ont prouvé leur capacité dans la lutte contre l’insécurité.

Le premier responsable de la Police a invité ses hommes à être exemplaires enfin de bannir le comportement  peu orthodoxe de certains policiers « Les chefs d’unité sont les premiers responsables de leur secteur, donc  il faut faire en sorte que la population ait une bonne image de vous et de vos hommes » a-t-il insisté avant d’ajouter que  » le travail bien fait apporte toujours de la paix et la stabilité dans la communauté ».

Toujours dans ses propos, l’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI a rappelé que l’administration policière ne laissera jamais tomber un policier tant qu’il reste dans la conformité. « Nous allons continuer le combat afin que votre condition de vie et de service soit améliorée », a-t-il laissé entendre.

Avant de terminer ses mots, il a exhorté les chefs d’unité à plus de collaboration avec la population qui constitue un maillon essentiel dans la lutte contre le grand banditisme. Il a invité ceux désignés à l’intérieur du pays à montrer que l’État n’a pas oublié sa population. Aux nouveaux chefs d’unité l’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI dira que : « vous serez jugé à la tâche et on va vous observer ».

Par ailleurs, le DG de la Police n’a pas manqué de leur dire qu’il faut que le service public de la police soit un service gratuit et accessible pour  tout le monde. Avant de leur renvoyer dans leur fonction, il a souhaité  à tous bon vent, espérant que les conseils et consignes donnés leur seront utiles.

Bourama Kéïta

 

Source: Le combat

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *