Presse malienne en deuil : Moussa Hari Maïga et Kolsia Ngarsou sont décédés à Bamako

Le journaliste -réalisateur à la Télévision nationale,  Moussa Hari Maiga, et journaliste présentateur sur Africable TV,  Korsia Ngarsou sont décédés jeudi, des suites d’une maladie, à Bamako, a appris l’AMAP.

 

Né en 1956 dans le Cercle d’Ansongo, Moussa Hari Maïga, ancien journaliste réalisateur à l’ORTM qui a eu un parcours plus qu’élogieux a intégré l’Office de radio Télévision nationale en 1993.

Sur le plan académique, après son baccalauréat obtenu en série sciences philo littérature au lycée Franco-arabe de Toumbouctou en 1975, Moussa Hari Maiga entre le l’École normale supérieure de Bamako( ENSup), d’où il sort avec une maîtrise en lettres en 1983.

Après quelques années dans l’enseignement à l’IPEG et à l’INSEC comme professeur titulaire de lettres, il décide alors d’approfondir ses connaissances en s’inscrivant de l’ISTCI de l’Université d’Abidjan où il obtient un diplôme post universitaire de 3è cycle en journalisme en 2000.

Parallèlement, Moussa Hari Maiga a suivi plusieurs autres formations au Mali et à l’étranger, toutes sanctionnées par des certificats notamment à Cologne en Allemagne en 1997, Cotonou au Bénin 1998. Avide de connaissance, l’homme de médias était malgré son âge un doctorant à l’ISFRA.

Sur le plan professionnel, Moussa Hari Maiga fut respectivement chef de division du mouvement Pionnier au ministère en charge de la jeunesse de 1986 à 1989, directeur régional de la jeunesse de Ségou 1989 à 1991, même fonction qu’il occupera à Gao 1991 à 1993, avant d’entamer une riche et longue carrière professionnelle à l’ORTM à partir de 1993 où il fut chef de la section production de la radio nationale, avant d’être successivement directeur régional des stations ORTM Kayes, Mopti et Ménaka.

Il était également chef de cabinet du ministre des Mines, du Commerce et de l’Industrie. Il fut aussi chargé de mission au ministère de la Réconciliation nationale.

Depuis décembre 2017, il a fait valoir ses droits à la retraite, et la même année Moussa Hari Maiga fut décoré chevalier de l’ordre national du Mali.

Il est décédé ce mercredi à 23h45 à l’hôpital du Mali, à l’âge de 64 ans lassant derrière lui une famille et des collaborateurs épleurés.

Le deuxième journaliste que la presse malienne pleure aujourd’hui est Kolsia Ngarsou. Le public malien l’a connu sur les plateaux d’Africable TV, où il présentait des éditions d’information et animait des émissions de débats.

De nationalité tchadienne, Kolsia Ngasou est originaire de la ville de Bongor. Il a effectué des études d’histoire et de géographie à l’Université de N’djamena.

Il fit ses débuts à Africable en 2006, occupant plus tard le poste de rédacteur en chef de la chaine. En 2017, il quitte Africable TV mais continuait à collaborer avec d’autres télévisions privées nationales. Il était âgé de 46 ans.

AT/ MT

(AMAP)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *