Présidentielle de juillet : c’est parti pour la distribution des cartes d’électeur

Les opérations de distribution des 8 millions de cartes d’électeurs pour l’élection présidentielle du 29 juillet, ont débuté ce mercredi 20 juin sur l’ensemble du territoire. La cérémonie tenue ce matin à Bamako, en présence des autorités, a consacré le coup d’envoi de cette opération. La distribution des cartes d’électeur intervient au moment où le Nord et le Centre du pays sont confrontés à la recrudescence de l’insécurité. Dans plusieurs localités, les représentants de l’Etat dont des préfets, sont absents

Au total 8 millions 464 mille cartes d’électeur seront distribuées au cours de cette opération. Ces électeurs seront repartis entre 23.041 bureaux de vote. L’opération de distribution des cartes d’électeur devra se poursuivre jusqu’au jour du scrutin. Dans plusieurs régions, les cartes ont été déjà acheminées. Mais pour leurs distributions dans certaines localités, les observateurs se posent plusieurs questions.
Au Nord et au Centre, de nombreuses localités font face à la multiplication des attaques terroristes. Cette insécurité a poussé plusieurs représentants de l’Etat à abandonner leurs postes. Le lundi dernier, le Syndicat autonome des administrateurs civils et le Syndicat libre des travailleurs de l’administration territorialeétaient venus exprimer au ministre de tutelle leur ras-le-bol. Dans une déclaration rendue publique, ils demandent au gouvernement « plus de protection » dans l’exercice de leur fonction.
C’est donc dans ce contexte d’insécurité grandissante qu’intervient cette distribution des cartes d’électeur. Aux inquiétudes de certaines populations, le ministre de la sécurité donne des assurances. Le Général Salif Traoré annonce « des dispositions nécessaires » pour la réussite de cette opération.
Ces opérations de distribution interviennent alors qu’il y a quelques jours à Kéniéba les cartes d’électeur ont été « incendiées » suite aux manifestations ayant opposé les jeunes aux forces de l’ordre. Le ministère de l’administration territoriale rassure : ces cartes ont été réimprimées et seront bientôt disponibles dans la localité.
Baba Hamane Maïga, secrétaire général du ministère de l’administration territoriale

Studio tamani

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *