Présidence du CNPM : Pourquoi Mamadou Sinsy a peur d’aller aux élections ?

L’Assemblée Générale élective du Conseil National du Patronat du Mali(CNPM) est prévue le samedi 26 septembre prochain. Alors que tout est fin prêt, le camp du président sortant Mamadou Sinsy Coulibaly, se trouve dans une mauvaise posture. En ce sens qu’il serait dans la dynamique de reporter cette élection dans l’intention de maintenir sans élection, son mentor à la tête du CNPM.

 

Ils sont deux candidats pour la présidence du Conseil National du Patronat du Mali. Outre le président sortant Mamadou Sinsy Coulibaly, l’opérateur économique Diadié dit Amadou Sangaré est aussi candidat. Ainsi, les campagnes sont ouvertes depuis quelques jours. Mais est le camp du président sortant opterait pour le report cette assemblée générale élective. Avec un plan machiavélique qui ne dit pas son nom, Mamadou Sinsy et ses complices veulent annuler ladite élection.

La preuve, actuellement sont en cours des pratiques tentant à corrompre quelques délégués en les faisant signer un document sur recommandation de l’actuel bureau du CNPM. La signature de ce document dont le quotidien « l’indicateur du Renouveau » a fait mention courant la semaine, exprime la volonté de reporter l’Assemblée générale du CNPM. De quoi Mamadou Sinsy a-t-il peur ? Pour quel intérêt veut-il reporter cette élection ? A-t-il peur de son adversaire ? S’interrogent des observateurs qui estiment aussi que celui ayant prêté serment public de combattre la corruption n’est pas non plus clair dans ce jeu.

Décidément, face à un redoutable adversaire comme Diadié dit Amadou Sangaré pour lequel plusieurs délégués sont favorables dailleurs, Mamadou Sinsy Coulibaly a peur daller à cette élection qui nest apparemment pas à sa portée. Compte tenu de la cote de popularité de son rival qui ambitionne de réorganiser le secteur primé malien, lequel fait face à dénormes difficultés. Faute de leadership et de vision de son ancien président Madou Coulou, qui depuis 2015, nest pas parvenu à redorer le blason. Cependant, il faut que Mamadou Sinsy et ses hommes sortent de cette mauvaise posture pour que cette élection se tienne afin de relancer les réformes économiques.

COULIBALY

Source : EchosMedias

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *