Première édition de « Djondjontabaga » : Seydou Bassié Touré primé !

Koudoumani multiservices a organisé, le samedi 24 février, à l’hôtel de l’Amitié, la remise de trophée dénommée « Djondjontabaga ». La cérémonie était présidée par son directeur général, Daouda Kanté.

Le coordinateur national  du projet de renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région de Koulikoro (Presan-KL) et celui du Projet de renforcement de la sécurité alimentaire par le développement des cultures irriguées (Presa/DCI), Seydou Bassié Touré  est l’un des récipiendaires de cette première édition. Connu pour son engagement patriotique et sa détermination, l’homme a été primé pour ses efforts dans le développement agricole du Mali. Aux dires des organisateurs, Seydou Bassié Touré s’est fait remarquer non seulement pour son travail mais aussi par ses relations avec ses collaborateurs. Il a toujours pensé que « sans l’agriculture, le Mali ne peut pas aller de l’avant ». Il constitue l’une des fiertés du Mali à l’extérieur. Car, dans le cadre du développement de l’agriculture, Seydou Bassié Touré a travaillé au compte du Mali et de la Banque africaine de développement (Bad) dans plus d’une dizaine de pays à travers le continent.  « Ce prix  est un encouragement pour les professionnels de ce pays qui travaille dans l’ombre », a déclaré le récipiendaire. Par ailleurs Seydou Bassié Touré s’est dit convaincu que le Mali peut émerger à condition de revoir son système agricole. A l’en croire, le pays doit mettre en place des projets et  exiger le professionnalisme dans la gestion de ceux-ci.  Pour terminer Seydou Bassié Touré a prôné un partenariat public-privé. « Il faut industrialiser l’agriculture » pense-t-il. Seul gage, selon lui, d’amorcer un développement harmonieux du pays.

Pour le DG de Kodoumani, Daouda Kanté, il s’agit de cultiver l’excellence et la reconnaissance du mérite dans notre pays. Ainsi, ajoute-t-il, le trophée permet de rendre public les efforts de certaines personnes qui travaillent dans l’ombre. Pour rappel, Djondjon est un trophée de remerciement et d’encouragement pour la contribution  au développement du Mali.

Abdrahamane Sissoko

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *