Premier grand sondage : Le Reporter Magazine a effectué dans trente-cinq localités du Mali un premier grand sondage. Ce sondage a été effectué du 15 décembre au 15 janvier.

Il a concerné les régions de Kayes, Yélimané, Koulikoro Banamba, Fana, Kati, Sikasso, Koutiala, Ségou, Niono, Mopti, Douentza, Tombouctou, Goundam, Gao, Ansongo, la région de Kidal, la  Commune I du District de Bamako (Banconi, Djélibougou et Korofina), la Commune II (Niaréla, Madina Koura, Quinzambougou), la Commune III (Bamako Coura ; Badialan II, Samé), la Commune IV (Hamdallaye, Lafiabougou, Sébénincoro), la Commune V (Badalabougou, Torokorobougou et Sabalibougou), la Commune VI (Yirimadio, Magnambougou et Faladié).

procureur yaya karembe affaires disparitions

Dans chacune de ces localités, 100 personnes ont été approchées pour donner leurs avis sur 10 personnalités du pays qui ont marqué l’année 2013,  soit un total de 3500 personnes. Les personnalités concernées sont Haïdara Aïssata Cissé dite Chato, Monseigneur Jean Zerbo, Aminata Dramane Traoré, Général Didier Dacko, Ousmane Chérif Madani Haïdara, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, Modibo Sidibé, Yaya Karembé, Soumaïla Cissé et Mahmoud Dicko.

 

 

Au cours de ce sondage, les populations ont exprimé leur volonté à travers des questions simples sur la personnalité qui aura marqué l’année, tout en avançant leurs raisons. Le juge Yaya Karembé a enregistré 1695 voix. C’est dans les grandes villes et les capitales régionales que le juge a enregistré ses meilleurs scores. Les raisons évoquées pour le choix porté sur lui se traduisent par la quête de la justice et de l’Etat de droit tant demandée par les populations maliennes. Le deuxième dans le classement est le célèbre prêcheur Ousmane Chérif Madani Haïdara. Ceux qui l’ont choisi estiment qu’il a été un élément important dans la recherche de solutions à la crise malienne à travers ses activités de sensibilisation et les dénonciations faites sur les jihadistes. Il a eu 531 voix.

 

 

Arrivé en troisième position avec 358 voix, l’actuel locataire de Koulouba qui n’a pas répondu à l’attente de la population, surtout sur le dossier de Kidal. Ce premier sondage a révélé que la soif de la justice est une réalité. Et que l’attachement à l’intégrité territoriale, le respect des institutions de la République, l’égalité pour tous devant les instances judiciaires restent le souci permanent des Maliens.

 

 

1°) Yaya Karembé : 1695 voix soit 51,36%

2°) Chérif Ousmane Madani Haïdara : 531 soit 16, 09%

3°) Ibrahim Boubacar Kéïta : 358 soit 10, 84%

4°) Modibo Sidibé : 332 soit 10,06%

5°) Haïdara Aïssata Cissé dite Chato : 174 soit 4,94%

6°) Soumaïla Cissé : 109 soit 3, 11%

7°) Monseigneur Jean Zerbo : 103 soit 2, 95%

8°) Didier Dacko : 98 soit 2,8%

9°) Aminata Dramane Traoré : 56 soit 1,6%

10°) Mahmoud Dicko : 44 soit 1,25%

 

SOURCE: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *