Pour usurpations des biens du service… Au moins 07 ex-agents de la S.E dont un proche du ministre Sada Samaké, aux arrêts

Ils sont tous, pour la plupart, éléments de la Garde Nationale et Gendarmes. Voici les raisons de leur interpellation par la Sécurité d’Etat S.E).

police malienne formation entrainement

C’est courant semaine dernière que les suspects ont été interpellés. Leur arrestation fait suite à l’affaire des véhicules non immatriculés. Que nenni ! Ils ne se trouvaient pas en possession des véhicules « CH ». Mais ce sont les recherches portant sur ces types d’engins qui ont permis de révéler plus grave. Explications !

On le sait : un certain nombre de plaques d’immatriculation est attribué aux services de la Sécurité d’Etat pour chaque série minéralogique. Ces véhicules dits banalisés, attribués aux agents en service, restent cependant, des propriétés de l’Etat du Mali.

Il se trouve que des utilisateurs dont il est question ici, se sont tout simplement approprié ces engins. Ils sont même parvenus à établir de vraies fausses cartes grises  en leurs propres noms et à vendre le bien en question, pour d’autres.

Ce sont les recherches portant sur les véhicules suspects qui ont permis de les déceler. Les sept agents (Gardes et Gendarmes) ont été mis aux arrêts. Et parmi eux, se trouve un Gendarme très proche du Ministre Sada Samaké lequel a justement initié l’opération.

De sources proches de l’enquête, des manœuvres sont d’ores et déjà en cours pour classer l’affaire. Pas étonnant !

Sidiki Magassouba

 

Source: La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.