Pour l’instauration de la paix Réveil Citoyen projette une vaste campagne de rassemblement le 27 avril prochain

Les activités du mouvement Réveil citoyen pour la cause de la paix, interrompues à la veille de l’élection présidentielle de juillet-août 2018, vont reprendre à partir de la fin avril 2019.  L’annonce a été faite, le weekend dernier,  par son initiateur, l’animateur vedette de la Radio Klédu et Secrétaire général de la section ASMA-CFP de la Commune II, Yéli Madi Konaté.

 

Le mouvement citoyen, né à la faveur de la demande d’un habitant de la région de Ménaka, qui a manifesté son indignation sur les antennes de la Radio Kledu, après avoir vu les forces armées maliennes cantonnées dans leur propre pays, se veut une plateforme de rassemblement de toutes les sensibilités maliennes pour endiguer l’insécurité et instaurer la paix dans les quatre coins du Mali.  Ce jour-là, selon ce jeune leader, Yéli Mady Konaté, cet auditeur avait  appelé  ses concitoyens à l’union sacrée pour mettre la pression sur la MINUSMA et Barkhane afin que l’armée malienne puisse exercer son rôle régalien, notamment la  sécurisation des personnes et des biens.

Selon lui, suite à cet appel, des manifestations ont été organisées à Bamako pour dire non au cantonnement de l’armée malienne à Ménaka,   « ces pressions ont incité la communauté internationale à prendre au sérieux, en son temps, les revendications en mettant fin au cantonnement des forces armées maliennes. Le mouvement citoyen a ainsi vu le jour et s’est aussitôt attelé à mieux structurer ses actions afin de répondre aux questions politiques de l’heure « , a rappelé Yéli Mady Konaté. Plusieurs des personnes de différents bords politiques sont membres du mouvement  »Réveil Citoyen ».   L’initiateur du  mouvement indique que les activités ont connu un ralentissement en 2018 en raison  des évènements de l’élection présidentielle.

Après ce scrutin, indique Yeli Madi Konaté, les premiers responsables ont  multiplié les rencontres avec des personnes ressources, à savoir le Pr. Abdoulaye Niang, l’animateur vedette Boubou Lah, des jeunes leaders très influents comme Abdoul Niang, Etienne Fakaba Sissoko, Mohamed Yousouf Bathily  alias Ras-Bath et certains acteurs politiques,  notamment le Chef de file de l’Opposition, Soumaïla Cissé, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta pour relancer le mouvement.

L’objectif de ces rencontres est de rapprocher davantage les acteurs politiques de la société civile autour de la mère patrie. Les initiateurs du mouvement ont, d’emblée, exclu toute appartenance politique, sa vocation étant de réunir les cadres ou militants des partis politiques de la Majorité et de l’Opposition.  D’ores et déjà, un comité scientifique a été mis en place et  est en train de travailler à la définition de la vision du mouvement citoyen qui sera  rendue publique lors de son lancement officiel prévu samedi 27 avril, au Carrefour des jeunes de Bamako.

Siaka DIAMOUTENE

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *