POUR INCOMPÉTENCE DU TRIBUNAL DE LA COMMUNE III

Ras Dial et Assétou libérés !

 

Incarcérés à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako depuis le 28 février 2019, Gaoussou DIALLO dit Ras Dial, chroniqueur à la Radio Nièta de Bamako et Assétou COULIBALY ont été relaxés hier mardi, 21 mai 2019, pour incompétence du tribunal de la Commune 3 du District de Bamako, en charge de cette affaire.

« Le tribunal n’a même pas cherché à aborder la question. Ras Dial n’est pas un citoyen de la Commune III. La procédure, du début à la fin, a été faussée. Le tribunal de la Commune III est incompétent », a affirmé l’un des avocats de Ras Dial, au sortir de la salle d’audience. Les deux prévenus : Ras Dial et Assétou ont été remis en liberté provisoire,  lundi, 8 avril 2019, en attendant l’audience sur le fond prévue pour le 14 mai puis différée à hier mardi, 21 mai 2019. Les deux prévenus sont poursuivis en justice par le prêcheur Chouala Bayaya HAIDARA pour « Atteinte à l’Impunité, Dénonciation Calomnieuse, Chantage et Provocation à des Délits et des Crimes ». Concernant Ras Dial et pour la dame Assétou COULIBALY « Chantage, Dénonciation Calomnieuse, Complicité d’Atteinte à l’Intimité ».

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 22 MAI 2019

PAR DABA BALLA KEITA

 NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *