Police nationale : Adama dit Adama bleni fait honneur à la corporation

Dans l’après-midi du jeudi 22 septembre 2022, jour de la célébration de l’indépendance du Mali, notre chemin a croisé celui d’un jeune policier qui forge l’administration. Il profitait d’un regroupement de jeunes policiers (une dizaine), pour leur prodiguer des sages conseils. Ses propos étaient tellement cohérents et bien articulés, que nous n’avons pas eu d’autres choix que de nous en intéresser.

 

Les faits :

Comme chaque après-midi, je me suis rendu à la boulangerie de Koulouba, sise à quelques encablures du rond-point qui sépare la route de Kati à celle du Point-G, juste à proximité de la station Total pour m’offrir du bon pain chaud avec un ami.

Non loin de ladite boulangerie, il y a également une dibiterie (en face de la porte du foyer du camp militaire) que je fréquente souvent. Justement, c’est devant cette dibiterie que les faits se sont déroulés.

En effet, non loin de la table qu’on avait choisi pour rapidement prendre quelques morceaux de mouton rôti, un jeune et frêle garçon s’adressait à son assistance en ces termes

“Gardez à l’esprit que vous devez forcément respecter la population civile. Ne sifflez jamais un usager de la route sans raison valable. N’ayez pas le complexe de demander pardon aux usagers au cas où vous n’avez pas raison et que cela est vérifiable. Soyez disciplinés et gentils …”, Voilà entre autres les conseils qu’il donnait aux jeunes policiers stagiaires.

Sur place dans le cadre de la sécurisation de la route de Kati, ils acquiesçaient. Ils semblaient avoir compris les teneurs du message de leur aîné.

Quand nous avons fini et que nous étions sur le point de partir, nous nous sommes retrouvés face à face avec l’intéressé par hasard. Du coup, avons pris le soin de le féliciter l’homme pour les bons conseils en faveur des jeunes.

C’est alors qu’on apprend qu’il est lui-même policier ayant servi au niveau de plusieurs commissariat et structures et qu’il travaille en ce moment au niveau d’une direction que nous n’avons pas pu bien retenir.

A l’en croire, il s’agit juste d’un devoir qu’il accomplissait en aidant ses jeunes policiers à avoir un bon repère. Car, dira-t-il, la police nationale est une grande famille au service de la nation.

Pour que cela puisse servir d’exemple à d’autres policiers, nous avons décidé d’écrire cet article. En espérant que la hiérarchie policière fera le nécessaire, nous souhaitons bonne fête de l’indépendance à l’ensemble des policiers maliens à travers Adama dit Adama bleni. C’est le lieu de rendre un vibrant hommage à tous ceux qui contribuent d’une manière volontaire, de loin ou de près à rehausser l’image de sa corporation

NB : La photo a été prise sur le profil WhatsApp de M. Adama.

 

La Rédaction du journal Le Confident

Source : Le Confident

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.