Police- après la colère des sous-officiers…, La révolte des commissaires

A la suite des sous-officiers, la colère a gagné le rang des commissaires de police. Ils l’ont faite savoir à qui de droit lors d’une réunion tenue courant cette semaine à la Direction Générale de la Police Nationale.

directeur general police malienne Hamidou Kansaye

Tous les commissaires de la police  du District de Bamako ont pris part à cette  réunion avec le Directeur Général de la police M. Hamidou Kansaye. Ceux en charge des Commissariats du 2ème, 3ème et du 8ème  arrondissement,  n’ont pas eu froid aux yeux lors de ladite rencontre qui a duré deux heures d’horloge.

Les invités n’ont, en effet, pas manqué de dénoncer la démarche cavalière et les autres travers du DG, sa tendance à livrer la police et les policiers à la boucherie. Allusion est faite aux récents incidents relatifs à l’affrontement entre les auteurs d’abattage clandestins avec des policiers en mission ; celui d’un Inspecteur interpellé par les autorités judiciaires…, bref tous ces maux qui gangrènent la sphère policière.… A cela, ont-ils dit,  s’ajoute le déficit de communication de la Direction Générale, les mutations, promotions et affectations arbitraires.

Cette colère des Commissaires de police fait suite à la grogne des autres syndicats lesquels ont totalement désavoué le DG. En somme, il ne manquait plus que les commissaires. Comme pour dire que la boucle est maintenant bouclée. M. Kansaye est désormais bel et bien, seul contre tous. Vu sous ce prisme, ses ordres et directives risquent bien de ne pas trouver d’oreilles attentives sur le terrain. Bref, la chaine de commandement risque d’être interrompue.

 

Djibi Karim

Source: La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.