Polémique autour de 50 millions : Mahmoud Dicko refuse l’argent, le gouvernement malien s’explique

Samedi 9 février, le porte-parole du gouvernement malien, le ministre Amadou Koïta, a expliqué à la presse les motivations du gouvernement qui a envoyé de l’argent à l’imam Mahmoud Dicko. Cette sortie est intervenue suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux, une vidéo relative à l’appui financier proposé par le Gouvernement pour la tenue de la journée de prière pour la paix et la cohésion sociale

Il s’agissait d’apporter une aide pour la réussite de la journée de prière organisée par Mahmoud Dicko et Bouyé Haïdara, le chef des Hamalistes venu spécialement de Nioro du Sahel. Pour le gouvernement, l’Etat ne saurait rester en marge de l’organisation d’un tel événement s’inscrivant dans la consolidation de la paix. « Le gouvernement prend acte du fait que la rencontre ne requiert pas d’assistance financière et formule ses vœux de réussite à cette rencontre dédiée à la prière pour la paix au Mali », a conclu Amadou Koïta.

Pour rappel, le président du haut conseil islamique du mali, l’imam Mahmoud Dicko a refusé, le vendredi dernier, 50 millions f CFA du gouvernement pour l’organisation du meeting du dimanche au Stade du 26 mars de Bamako.

Le republicain mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *