Point de mire : L’incroyance aujourd’hui

«Dieu cesse de faire partie des préoccupations habituelles des hommes. On s’y réfère de moins pour scander les journées ou prendre une décision. Dieu a cédé la place à d’autres valeurs : la rentabilité, l’efficacité. S’il pouvait être perçu autrefois comme donnant sens à toutes les activités humaines, il est aujourd’hui relégué dans les oubliettes de l’histoire.» Dieu s’est effacé des consciences. «ll n’y a pas si longtemps, Dieu occupait une place prépondérante dans la vie des Occidentaux.»

croyance dieu logo dessin

Pour être accepté dans la société, on devait afficher une certaine foi en Dieu, même si tout le monde ne pratiquait pas avec sincérité ce qu’il prétendait croire. On gardait prudemment pour soi ses doutes et ses incertitudes. Quiconque les aurait exprimés en public aurait choqué, risquant même d’être mis au ban de la société. Mais aujourd’hui, le vent a tourné. Quiconque a de solides convictions religieuses passe aux yeux de beaucoup pour quelqu’un de borné, de dogmatique, voire de fanatique.

Source : l’Humanité à la recherche de Dieu

SAGESSE BAMBARA

«Celui qui récolte beaucoup d’oseille en jette la première eau, tandis que celui qui en récolte peu garde la première eau pour la mettre dans une autre sauce. Quand on a une chose en abondance, on en use plus largement.»

Source: L’inter de Bamako

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *