Plateforme An tè Banna : Touche pas à ma constitution : La Plateforme An tè A Banna de France invite le CDR à rester dans les rangs

Madame la Présidente du directoire An tè A banna Bamako MALI Objet : Unité et rassemblement de la Plateforme AN TE A BANNA

youssouf mohamed bathily rasbath meeting cdr

Madame la Présidente

La plateforme AN TE A BANNA France a tenu une réunion d’évaluation du victorieux combat que nous avons mené contre le projet de révision de la Constitution de février 1992, sans conteste anticonstitutionnelle. La plateforme se félicite des résultats obtenus jusque-là et rend un vibrant hommage et une vive félicitation à tous les membres des plateformes AN TE A BANNA au niveau national et international. Bien que le sursis ait été décidé par le Président de la République, la plateforme estime que le combat n’est pas terminé pour autant.

Outre l’état des lieux des actions menées, la plateforme a décidé d’inscrire à l’ordre du jour de sa réunion tenue à Paris le 26 août 2017, le retrait annoncé du Collectif pour la Défense de la République (CDR) de la Plateforme AN TE A BANNA.

En effet, la plateforme AN TE A BANNA France a appris avec regret le retrait du CDR de la plateforme AN TE A BANNA. Cette annonce faite la semaine dernière par le leader du CDR, le camarade Ras Bath est intervenue après une assemblée générale de la plateforme qui a décidé de travailler prochainement sur les perspectives du mouvement après le sursis de la révision constitutionnelle.

Après analyse approfondie de la situation, la plateforme AN TE A BANNA France, soucieuse de la cohésion au sein de la plateforme pour un parachèvement de son combat, demande au CDR, dans un esprit patriotique et d’engagement pour le MALI de nos rêves, de rester au sein de la plateforme AN TE A BANNA. Pour ce faire la plateforme AN TE A BANNA France invite les camarades de AN TE A BANNA et du CDR de se rencontrer afin d’aplanir toutes les éventuelles divergences ou malentendus avant ou pendant sa toute prochaine assemblée générale.

Comptant sur l’esprit patriotique des membres du CDR à travers le monde et notamment en France, la plateforme AN TE A BANNA France fonde un grand espoir sur leur retour dans nos rangs afin de poursuivre le combat.

Accepter Madame la Présidente nos salutations démocratiques et républicaines.

Paris le 27 août 2017

PLATEFORME AN TE A BANNA FRANCE

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *