Parlement des enfants : DES VIVRES POUR LES TALIBES DE SEGOU

droit mendiant maliLe Parlement des enfants a organisé le week-end dernier une journée de partage et de dons de vivres aux enfants défavorisés, notamment aux talibés de l’association humanitaire « Farikolo nianadiè » dans la ville de Ségou. L’activité s’inscrit dans le cadre de la 21è édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion dans notre pays.

Les enfants parlementaires entendaient ainsi contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants défavorisés tout en renforçant la solidarité entre eux. Le Parlement des enfants vise surtout à réduire les effets néfastes de la pauvreté, contribuer à la lutte contre la faim et réduire le taux de la mendicité. La journée a enregistré la présence des autorités locales de la région de Ségou, des représentants des écoles coraniques, des médersas et de certaines structures d’aide et de protection des enfants. Au cours de la cérémonie, des messages de solidarité ont été véhiculés à travers des sketches et des numéros d’imitation d’artistes.
Le président de l’association humanitaire « Farikolo nianadiè» a salué le choix porté sur Ségou pour la remise des vivres aux enfants talibés. Il a remercié les autorités, notamment le préfet de la ville de Ségou, pour leur participation massive. Madani Sissoko a assuré que « cette remise de vivres contribuera à la réduction de la pauvreté et à la consolidation de la paix ». Enfin il a remercié le Parlement des enfants et ses partenaires pour la solidarité dont ils font preuve.
Amadou Maïga, le trésorier général du Parlement des enfants, a remercié les autorités pour leur accompagnement et rappelé que cette activité entre dans le cadre du Mois de la solidarité. Il a remercié la Fondation Orange-Mali pour son soutien financier à la présente donation. Expliquant les raisons du Parlement des enfants d’entreprendre cette activité, le jeune parlementaire a cité le nombre élevé d’enfants mendiants et de talibés dans cette partie du pays et la pauvreté.
Le préfet de Ségou a souhaité la bienvenue aux membres du Parlement des enfants avant d’exprimer la reconnaissance des populations pour le choix porté sur leur ville. Il a salué les efforts du Parlement des enfants pour le bien-être des enfants et a souhaité que cette action soit suivie de plusieurs autres.
Les 5 autres écoles coraniques de la ville de Ségou ont reçu chacune un don constitué de mil, riz et sucre. La cérémonie a pris fin par une animation musicale.

M. A. TRAORE

source : Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *