Paix et réconciliation: des équipes d’appui au processus outillées par des PTF

Le consortium UNESCO, UNICEF et OIM a remis des équipements roulants et matériels informatiques au ministère de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale, le vendredi dernier. Les dons, destinés aux équipes d’appui des régions de Ségou et de Mopti dudit ministère, s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Les jeunes acteurs pour la paix et la réconciliation nationale ».

La cérémonie de remise a eu lieu à la Cité ministérielle sous la présidence du Secrétaire général du ministère de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Attacher Ag IKNAN, avec ses côtés le porte-parole des partenaires techniques et financiers, Pierre SAYE, représentant également l’UNESCO. C’était également en présence des représentants de l’UNICEF et de l’OIM qui contribuent avec l’UNESCO à l’exécution du projet « Les jeunes acteurs pour la paix et la réconciliation nationale ».

Ces dons constitués notamment 2 motos, 20 ordinateurs portables, 2 ordinateurs de bureau, 2 onduleurs, 2 stabilisateurs de tension, 2 imprimantes, 2 vidéos projecteur, 6 fauteuils, 14 chaises, 2 armoires, 2 réfrigérateurs, participent de la contribution du consortium au renforcement de la paix et de la cohésion sociale au Mali, comme l’a rappelé M. SAYE.

D’une valeur estimée à 25 millions de FCFA, ces équipements sont destinés aux équipes régionales d’appui à la réconciliation de Ségou et de Mopti, a affirmé le porte-parole des PTF. À côté de leurs soutiens traditionnels à la paix et à la réconciliation, ils ont décidé de soutenir des équipes régionales d’appui à la réconciliation parce qu’elles sont amenées à jouer un rôle prépondérant dans les processus locaux de réconciliation.

« Les ERAR, en tant qu’artisans de la réconciliation dans les différentes régions du Mali, se doivent de mettre en pratique l’esprit fondamental de la réconciliation nationale dans toutes les actions qu’ils entreprennent qui se trouve dans l’acte constitutif de l’UNESCO », a soutenu Pierre SAYE.

Faisant sien du célèbre principe de l’acte constitutif de l’UNESCO, il a déclaré : « Les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix ». Selon lui, ceci atteste que la paix est au cœur de l’UNESCO et qui croit en la construction active de la paix, avec des citoyens éclairés, informés et sûrs de leurs valeurs.

Quant au Secrétaire général, il a salué de façon générale les efforts de l’UNESCO qui ne cesse de fournir pour le Mali en rappelant notamment les actions de réhabilitation des mausolées détruits par les groupes terroristes et djihadistes qui occupaient le nord du pays.

Jouant de rôle très important dans la mise en œuvre du processus de la paix, M. IKNAN a affirmé que les équipes régionales d’appui permettent de rapprocher le processus aux populations. Les équipes régionales de Ségou et de Mopti qui vont bénéficier de ces dons seront davantage outillées pour faire face à leurs missions. Enfin, il a promis que les matériels seront utilisés à bon escient comme l’ont souhaité les partenaires techniques et financiers.

La cérémonie a été marquée également par la visite des matériels et la remise de leurs clés à M. IKNANE.

Par Sikou BAH

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *