Opération Kèlètigui : Le GTIA 2 maintient la pression sur les Groupes Armés Terroristes dans le cercle de Tominian

Dans le cadre de sa mission de reconnaissance offensive, le GTIA 2 de l’Opération Kèlètigui poursuit ses activités dans le cercle de Tominian. Selon l’armée, cette opération de grande envergure a pour objectif de dénicher les Groupes Armés Terroristes et de détruire leurs bases logistiques.

Cette opération porteuse d’espoir concerne les localités suivantes : Benena, Mandjakuy, Mafounè, Bankan Bobo, Siandougou, Sialo, Miniani, Massatomodaga, Soukari daga, Kaladaga, Diamakan, Bélédaga, Soundé Koule koungo et Lanfiala.

Ces localités sont les lieux où les différents Sous-GTIA mènent leurs opérations sous le commandement du Lieutenant-colonel Mohamed Dramane Sidibé. Les GAT sévissaient depuis un moment dans ces zones, ont fermé des écoles et procédé au sabotage des réseaux GSM.

Ces GAT en débandade adoptent désormais l’évitement et se confondent dans la population, tout en la maintenant par intimidation. L’armée affirme que certains éléments de ces GAT fuient également vers les pays voisins.

Pour rappel, cette opération a débuté le mois de janvier dans la région de Sikasso. Elle a permis la neutralisation des dizaines de terroristes, la récupération d’armes de guerre, des motos et d’autres matériels. Aussi, des personnes ont été interpellées et mises à la disposition de la prévôté.

Dans la région de Tombouctou, le commandant du PCIAT Centre, le Colonel Mamadou Massaoulé Samaké, a rendu visite, le lundi 11 avril 2022, aux hommes engagés sur le terrain des opérations. L’objectif de ce déplacement pour le Colonel Samaké était de s’enquérir des conditions de vie et de travail des hommes ; de s’assurer de la capacité opérationnelle, de l’état du matériel ainsi que du dispositif sécuritaire. Pour la circonstance, l’officier supérieur était accompagné par le chef du centre des opérations PCIAT centre, le Colonel Patrice Dembélé et le J2 PCIAT centre, le Commandant Djiguidiant Traoré. La visite aura permis aussi de tenir une rencontre sécuritaire regroupant les chefs militaires au centre des opérations (CO) du secteur 3.

Entouré par les officiers, le Colonel Mamadou Souleymane Koné a exposé la situation, les difficultés, les acquis, et les attentes du secteur trois (03).

Le Colonel Mamadou Massaoulé Samaké a rencontré le représentant du gouverneur, Monsieur Issaka Bathily, le Directeur de cabinet du gouverneur, pour solliciter son soutien en vue de permettre aux FAMa d’accomplir leurs missions dans des meilleures conditions.

Cette visite a été élargie au poste de Goundam et Acharane. Durant 03 jours, le com-théâtre centre et les troupes des deux postes composés de tous les corps ont échangé entre autres, sur l’importance de la cohésion, de l’unité, de la bonne collaboration et des préoccupations des troupes.

Le com-théâtre a exhorté les hommes à la détermination, à l’engagement, à la vigilance, à la discipline et à l’initiative pour la sécurité des populations et de leurs biens.

Par ailleurs, il est utile de rappeler que le samedi 16 avril 2022 vers 11 heures, dans le cadre d’une patrouille de proximité,  à environ 1km de Nouh Peulh, un véhicule d’une section FAMa a heurté un EEI. Le bilan provisoire de cet incident fait état de 03 morts et 02 blessés. Le véhicule a subi d’importants dégâts matériels. Une force d’intervention rapide a été déployée en renfort et l’aviation en appui dans la zone.

Sidiki Dembélé

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.