Opération de déguerpissement : La promesse de dédommagement du restaurant Poularco se transforme en farce, selon le promoteur

Sis à l’Hippodrome, à la rue princesse, le restaurant Poularco, du Suisse Rabih El Kurdieh, a été détruit le 25 juillet 2016 à 10 heures 40 minutes, suite à l’opération ville propre. La destruction du restaurant Poularco ayant été constatée comme une erreur, le maire de la commune II, Youssouf Coulibaly, et le gouverneur, Ami Kane, ont promis un dédommagement. Sentant la promesse devenir une farce, le promoteur a animé une conférence de presse à son domicile, le jeudi 6 octobre 2016, pour dénoncer un double jeu.

demolition deguerpissement voie public kiosque

Estimé à une valeur de 75 millions de Fcfa, le restaurant Poularco du Suisse Rabih El Kurdieh, a été détruit, à la suite de l’opération ville propre, initiée par le gouvernement du Mali et pilotée par le gouverneur du District de Bamako, Ami Kane, et les élus communaux.

Remplissant toutes les formalités d’un restaurant et étant en règle vis-à-vis des autorités communales, le promoteur du Poularco exige un dédommagement de la part de l’Etat malien.

Le gouverneur du District de Bamako, Ami Kane, et le maire de la commune II du District de Bamako, Youssouf Coulibaly, ont tous reconnu la destruction du restaurant comme étant une erreur et ont promis un dédommagement.

Cependant, depuis la date du 25 juillet 2016, le promoteur du Poularco, Rabih El Kurdieh, ne croit plus en la promesse de dédommagement, parce que le maire de la commune II, Youssouf Coulibaly, lui propose un terrain vide. Ce qui n’est pas du goût de M. Rabih. Quant au gouverneur du District, Ami Kane, elle préfère manquer aux rendez-vous qu’elle donne au promoteur du restaurant Poularco.

Rappelons que le restaurateur Suisse d’origine libanaise, Rabih Mohamed El Kurdieh, est un professionnel de l’hôtellerie ayant exercé dans plusieurs d’Etats d’Europe, pendant 18 ans avant de venir au Mali en 1999.

Après avoir travaillé plusieurs années comme chef-cuisinier à l’Hôtel Relais Le Campagnard, l’Hôtel Plazza, le Grand Hôtel de Bamako. Rabih, après avoir économisé pendant 4 ans son salaire, a décidé de créer son propre restaurant appelé ‘’Bars Restaurant Poularco’’ sis à l’hippodrome Rue Danfaga.

Voulant respecter les lois de son pays d’accueil, Rabih El Kurdieh a fait une demande d’autorisation au ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales à travers la mairie de la commune II du District de Bamako, qui lui a octroyé une autorisation spéciale suivant le N°39/M.CII-DB, le 29 août 2005.

Gabriel TIENOU

Source: Le Reporter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *