ONAPUMA : 544 pupilles immatriculés en deux ans d’existence

Le ministre de la Santé et du Développement social, Dr. Fanta Siby, a présidé le mardi 19 janvier 2021 la 3e session ordinaire du conseil d’administration de l’Office national des pupilles en République du Mali (Onapuma). C’était en présence de la directrice générale de l’Onapuma, Mme Koné Sissi Odile Dakouo.

 

 L’ordre du jour de cette session portait sur l’examen et la validation du procès-verbal de la 2e session ; l’examen et l’adoption du point d’exécution des recommandations ; l’examen du rapport d’activités 2020 ; l’examen du programme opérationnel 2021.

Au cours de l’année écoulée, l’Office national des pupilles en République du Mali (Onapuma) a, en plus des 300 pupilles immatriculés, identifié 444 pupilles dont 244 sont sur le décret du 31 décembre 2020. Les 200 autres sont dans le circuit d’approbation du gouvernement.

Quelques 220 pupilles en âge scolaire ont été scolarisés et sont suivis par les agents de l’Onapuma. Ceci a permis à l’administration scolaire et aux enseignants d’avoir un intérêt particulier pour les pupilles fréquentant leur établissement d’une part et a constitué des pôles de répétiteurs pour ces élèves d’autre part.

Ceux en classe d’examen ont reçu un accompagnement particulier. Le taux de réussite au DEF a été de 87 % pour les pupilles L’année dernière l’Onapuma a ouvert un compte bancaire individuel pour les 244 nouveaux pupilles. Par rapport au budget 2020, sur un montant de 507 000 000 F CFA notifié, 386 554 452 F CFA ont été exécutés, soit un taux d’exécution globale de 81,90 %.

Selon la directrice générale de l’Office national des pupilles en République du Mali, les versements bancaires trimestriels ont été réguliers et ont permis d’atténuer la précarité dans laquelle vivaient les pupilles et leur famille.

« L’amélioration des conditions de vie de nos enfants pupilles est palpable. Les deux visites à domicile ont permis aussi de déceler certains troubles de comportement de pupilles ainsi que leurs tutrices qui ont été rapidement pris en charge en partie. Malgré quelques contraintes enregistrées, nous sommes toujours convaincus de la justesse de notre cause et de l’importance de nos actions. L’année 2021 sera placée sous le sceau de l’amélioration de la qualité de l’accompagnement des pupilles », a-t-elle expliqué.

Elle a remercié le ministre de la Santé et du Développement social pour l’ouverture d’une ligne d’investissement de dépenses en vue de la construction de la Maison des pupilles avant de solliciter l’accompagnement du ministre pour l’acquisition d’une parcelle qui l’abritera et toutes les infrastructures de prise en charge.

Le ministre de la Santé et du Développement social, Dr. Fanta Siby a rappelé que la création de l’Onapuma en plus de la volonté politique, procède également de cette volonté inébranlable de contribuer à une égalisation des chances pour plus de justice sociale et d’équité.

« Cette solidarité est manifestée pour ceux-là mêmes qui, au service de l’Etat, perdent la vie à travers soit l’exercice d’une mission commandée ou d’un service public et laissent derrière eux des enfants en situation de détresse dont la puissance publique reste et demeure leur seul espoir pour retrouver la dignité humaine. La même solidarité nationale est étendue aux enfants qui n’ont ni parent ni substitut parental valable. L’attente est très forte pour être dans la déclinaison des actions pour le plus grand bien de ceux qui sont dans l’espoir de voir la République à leurs secours pour non seulement honorer la mémoire des disparus mais aussi réduire la fracture sociale pour promouvoir cette égalité des chances en investissant dans le capital humain contribuant à un développement durable », ajoutera-t-elle.

Le ministre Siby a remercié la direction de l’Onapuma pour les résultats obtenus en deux ans d’existence notamment l’immatriculation et la gestion de 544 pupilles.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *