Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté : 91% d’activités réalisées en 2016

Le Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Hamadoun Konaté, président du conseil d’administration de l’Observatoire du développement humain durable et de la lutte contre la pauvreté (ODHD/LCP), a présidé le 20 mars 2017, la 11e édition session du conseil d’administration de l’Odhd dans les locaux dudit observatoire.

hamadoun-konate-ministre-solidarite-discours

Approbation du procès verbal de la 10ème session ordinaire du conseil d’administration, suivi de la mise en œuvre des recommandations de la 10ème session ordinaire du conseil d’administration, présentation du rapport d’activité et financier 2016 et approbation, présentation du programme de travail 2017, étaient entre autres points inscrits à l’ordre du jour de ce conseil qui intervient un mois après le rappel à Dieu du directeur général de l’Odhd. Il ressort qu’en termes de réalisation des activités en 2016, le niveau d’exécution technique pour chaque objectif dépasse la prévision de plus de cent pour cent. Pour l’exécution budgétaire à la date du 31 décembre 2016, les dépenses effectuées par l’Observatoire s’élèvent à six cent quarante sept millions trois cent quatre vingt douze mille trois cent soixante dix sept (647.392.377) FCFA, soit un taux d’exécution de 91%. D’où la satisfaction des administrateurs. Le ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Hamadoun Konaté, a rappelé que comme en 2016, le budget de 2017 aussi, sera financé à travers le programme d’appui à la gouvernance, à la résilience économique pour la réduction de la pauvreté (Pager) qui prend fin en cette année 2017 après avoir débuté en 2015. Par ailleurs, il s’est dit heureux de constater que les résultats positifs obtenus dans le domaine du développement humain grâce à l’appui du Pnud dans le suivi des politiques et stratégies de développement, la réalisation d’études thématiques et la production de rapports nationaux sur le développement humain. En perspectives, au cours de l’année 2017, les activités seront essentiellement axées sur la réalisation du RNDH, édition 2017, l’étude portant sur «les profils de pauvreté et de la situation de référence des objectifs de développement durable dans les communes du Mali», le développement des activités de communication et du partenariat, notamment avec des universités et la réalisation d’autres études thématiques. Le conseil a observé une minute de silence à la mémoire du directeur général de l’Odhd, Zoumana Bassirou Fofana.

Hadama B. FOfana

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *