Objectifs du développement durable (ODD): les engagements de la JCI

La Jeune Chambre internationale Mali (JCI-Mali) a tenu, du 22 au 24 avril dernier, son 19e conseil national à la Maison des Ainés de Bamako avec comme mandat d’évaluer les activités réalisées à mi-parcours et de réajuster si possible les perspectives du regroupement. En marge de ce conseil, le président national de la JCI-Mali pour le mandat 2016, Abdoulaye YARO, a animé un point de presse pour expliquer les enjeux et objectifs de cette rencontre conformément au plan d’action de la JCI-Mali. C’était en présidence du vice-président mondial de la JC internationale, Mohamed Ryad SUBMATTY, en visite de travail au Mali.

Mohamed Ryad SUBMATTY vice president mondial JC internationale conference jeune chambre internationale mali

Dans son intervention, le président de la JCI-Mali a expliqué que le Conseil national était une rencontre statutaire de la JCI-Mali qui a pour objectif fondamental de faire le bilan à mi-parcours des activités réalisées par le Bureau exécutif, de faire des propositions d’amendement et de tracer les perspectives de leur organisation. Il a aussi le mandat de valider les candidatures s’il y a lieu dans les organes suprêmes de la jeune chambre internationale, a-t-il ajouté.
Pour cette année, la rencontre était placée sous le parrainage du président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CICM), Youssouf BATHILY, avec comme thème : « Un environnement sain pour une santé saine garantie » qui se situe en droite ligne avec le thème du mandat 2016 qui est « Agissons pour l’accès à un assainissement adéquat et pour tous au Mali ».
La participation des organisations de jeunes chambres locales de Bamako et de l’intérieur du pays à ce 19e conseil national de la JCI-Mali était de qualité. Et, l’invité vedette de cette rencontre était le Vice-président mondial de la jeune chambre internationale, Mohamed Ryad SUBMATTY, en visite de travail au Mali et qui a tenu à prendre part à ces travaux.
Dans le premier volet de son intervention, le président national de la JCI-Mali a fait le point des activités réalisées par son bureau à mi-parcours de leur mandat.
« Nous avons réalisé de nombreuses activités et pris de décisions importantes pour améliorer le fonctionnement de la JCI-Mali qui rentrent dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action adopté lors de notre rentrée solennelle de janvier 2016 », a noté le président Abdoulaye YARO.
Dans ce cadre, le président YARO a indiqué que des efforts sont en cours en vue de renforcer la formation des membres de l’organisation suite au constat de la démotivation des formateurs. De plus en plus, il a senti que les formations ne sont pas à hauteur de souhait à l’image de la renommée de la jeune chambre internationale. C’est pourquoi, explique-t-il, au cours de ce mandat un accent particulier sera mis sur la qualité de la formation pour ses camarades membres.
S’agissant du recrutement d’un Secrétaire permanent au compte de la JCI-Mali qui a été validé par l’assemblée générale, M. YARO a informé que le processus est en cours et le reste n’est qu’une question de jour. Ce Secrétaire permanent aura pour mission principale d’être le mémoire de la JCI-Mali, de travailler sur les projets de la JCI-Mali et de démarcher des partenaires, a défini M. YARO.
Autre activité non des moindres a été la mission du bureau exécutif conduit par le président YARO auprès des organisations locales en vue d’évaluer les activités de celles-ci. Cette sortie a été également, selon M. YARO, l’occasion d’expliquer aux autorités locales les missions et les rôles des organisations locales de la JCI-Mali dans le cadre du développement local.
« À ce stade, je suis satisfait des réalisations des activités menées. Aussi, je suis très impressionné que toutes les organisations locales de la JCI-Mali aient aligné leurs activités au thème du mandat 2016 pour faire la promotion de l’assainissement. Je note que 80 % de nos organisations locales sont dans cette dynamique », s’est réjoui M. YARO.
Pour les perspectives de l’Organisation, M. YARO a annoncé la participation prochaine du Mali à la rencontre des présidents nationaux de la JCI qui se tiendra au Gabon. Il a évoqué les enjeux de cette rencontre qui sera consacrée essentiellement à des discussions sur la contribution de la JCI dans l’atteinte des 3 points prioritaires des Objectifs de développement durable (ODD). En effet, de son partenariat avec les Nations Unies, la JCI s’est engagée à aider le monde à l’éradication du palu, à la lutte contre le chômage et à la promotion de la paix et de la sécurité.
Au plan national, les perspectives vont s’articuler notamment autour de l’organisation du forum national sur l’assainissement et la tenue du sommet national du partenariat.

Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *