NOUVEL AN 2020 : Gros plan sécuritaire de l’Anaser

C’est la période des préparatifs des fêtes de Noël et Saint sylvestre. Une période où la mobilité s’intensifie dans les grandes villes avec un risque élevé d’accidents. Pour promouvoir la sécurité sur les routes, l’Agence nationale de la sécurité routière (Anaser) a mis en place un dispositif de renforcement sécuritaire effectif depuis hier lundi 23 décembre.

 

Pour mieux aborder cette période, l’Agence a initié deux jours de travaux avecla police et la gendarmerie nationale pour définir les modalités d’organisation des contrôles routiers en zone rurale et urbaine. Le dispositif mis en place, sera maintenu durant le nouvel an.

Selon le chef de division prévention routière, Ibrahim Kassé et le chargé de communication Nouhoum Koné, pour mieux impliquer la population, l’Agence a adopté une stratégie de communication efficace basée sur la sensibilisation à travers les médias, les réseaux sociaux et sur les antennes régionales de l’Anaser à Kayes, Sikasso et Ségou.

A Bamako, la sensibilisation s’adressera surtout aux conducteurs des tricycles sur deux sites : Kalabancoro et Médina Coura. Aussi, les chauffeurs de Sotrama à la gare routière de la Guinée Conakry et Médina Coura, les charretiers au niveau des dépotoirs d’ordures de Lafiabougou et Médina Coura, seront aussi sensibilisés.

Les contrôles routiers s’effectueront avec la gendarmerie sur six principaux axes dont : Bamako-Sikasso, Bamako-Ségou, Bamako-Kayes, Bamako-Kouremalé, Bamako-Koulikoro et Bamako-Kangaba.

« Les infractions à contrôler seront l’excès de vitesse, la surcharge, le transport mixte, le port de la ceinture de sécurité et bien d’autres. L’état d’ébriété et l’excès de vitesse seront sanctionnés. Nos agents sur le terrain seront visibles à travers les gilets de l’Anaser et le contrôle sera sous la supervision de la directrice générale, Diadji Sacko. La police intensifiera ses efforts à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 31 décembre 2019 », explique le chef de division prévention routière.

En plus, ajoute-t-il, des équipes de l’Anaser seront en gilets pour sensibiliser les usagers de la route au port de la ceinture de sécurité, du casque de protection pour les motocyclistes et le respect des règles de la circulation routière.

Dès le début de l’an 2020, l’Anaser prévoit de pérenniser ses efforts à travers des conventions de partenariat avec la police et la gendarmerie. Cette fois-ci, l’accent sera surtout mis sur la protection des piétons, des conducteurs des deux et trois roues, ainsi que le port de la ceinture de sécurité. Des séances de formation et de sensibilisation seront organisées dans les écoles, services et dans certains marchés.

Fatoumata Kané

Encadré :

Les feux d’artifices interdits au Mali

Dans un communiqué publié le 18 décembre 2019, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile a annoncé l’interdiction des pétards et autres feux d’artifices. Selon ce communiqué, cette pratique, fréquente pendant les fêtes de fin d’année, constitue un danger pour la sécurité des citoyens ainsi que le pays. « Les Forces de sécurité veilleront à l’application stricte de la présente mesure et les contrevenants s’exposeront à des sanctions », prévient le communiqué.

F. K.

Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *