Nouveau cadre de gestion de l’ORTM : La main d’un maître !

Il y a un an que le nouveau Directeur de l’Office de la Radiotélévision du Mali en la personne de Sidiki N’Fa KONATE prenait de nouveau fonction .

equipement television voiture camion ortm office radion television malienne logo

C’était  le 23 mars 2016. C’est un homme reconnu pour sa rigueur dans la gestion des affaires publiques, certains le qualifient de ‘’détenteur des medias’’ car ayant fait plus d’une décennie dans la boite. Il  connait tous les rouages de la télévision Nationale du Mali. Il fut DG à deux reprises sous deux régimes distincts à savoir sous ATT et sous IBK.  Sidiki actuel DG du service de la passion publique est forcément un homme de programme. Cela se fait sentir avec l’innovation qu’il a introduite dans le programme de l’Ortm. Il a donc apporté à la grande  satisfaction des populations une série de programmes importants au sein de ladite structure. Son premier anniversaire sous l’ère IBK comporte déjà beaucoup de bons points. Après sa brillante couverture médiatique du sommet Afrique-France du 13 au 14 Janvier dernier, l’ortm a retrouvé un second souffle, grâce au leadership et au bon management de son actuel DG. Comme tout bon manager, Sidiki N’Fa KONATE est d’abord allé à la rencontre du personnel à qui il doit son succès. Pour renouer le fil de la confiance et recenser les besoins et problèmes dont souffre sa structure, il a rencontré les chefs de sections, suivi d’une visite au centre émetteur à Kati et à la station terrienne de Souleymanebougou. Pour améliorer la qualité du service de la passion publique, il a fait redémarrer une cinquantaine de stations TV/FM de l’intérieur du pays, qui étaient à l’arrêt faute de carburant ou soit en panne technique, faute d’entretien adéquat. Pour un cadre de travail plus convivial et plus serein, M. KONATE a entrepris des travaux d’aménagement de l’enceinte de l’ORTM pour redonner un nouveau visage à la structure qui commence à faire la fierté des Maliens de l’extérieur tout comme ceux de l’intérieur. Actuellement la cour de l’ortm est débarrassée de ses eaux souillées et les caniveaux sont fermés pour le bonheur des usagers. Un ex- travailleur de l’ortm a l’habitude de dire que « la cour de l’ortm se transforme en un marigot sans poisson » pendant l’hivernage.  De même les Maliens ont senti le recadrage du journal de 20 heures, pour le rendre plus digeste, alors qu’il pouvait durer plus d’une heure auparavant.  Grâce à son esprit créatif plein d’ingéniosité, M. KONATE a su fructifier un partenariat gagnant-gagnant entre l’ortm et ses partenaires, en faisant équiper la structure en véhicules, en caméras et autres  accessoires avec la fondation Toguna et l’usine Stones. Il n’a pas oublié la régularisation de l’approvisionnement du service en carburant  et au paiement régulier des factures des fournisseurs dont certains étaient en retard de plus de 5 mois, la mise en état du car de retransmission équipé de 12 caméras, l’achat de deux (2) drones en vue des grosses productions. Le succès du sommet Afrique-France du 13 au 14 janvier 2017 à Bamako est du à cette initiative. Un service public comme  l’ortm peut toujours  faire mieux surtout lorsque le patron a une vision claire de son travail. La passion du service publique n’a pas de limite pour Sidiki. C’est la raison pour laquelle l’antenne tv ouvre à 6 heures du matin et la Radio Nationale diffuse 24h/24h.

Etant entendu que toute œuvre humaine n’est jamais parfaite, il ne lui reste qu’à ouvrir l’ortm à tous les Maliens surtout les partis de l’opposition Républicaine.  En acceptant les débats ouverts et francs pour informer et éclairer sur des sujets importants concernant  le devenir de notre pays.  Certains Maliens ne comprennent pas pourquoi  l’ortm en tant que service public national ne soit réservé uniquement qu’au régime en place.  Cela semble être avéré car l’opposition Républicaine a maintes fois demandé en vain que l’ortm initie un débat contradictoire entre la majorité et l’opposition. Cette demande est restée toujours sans suite. Alors pour qui connait l’importance des débats dans une démocratie, comme nous le voyons  ailleurs, M. konaté doit aller dans ce sens pour éveiller la conscience des gouvernés et des gouvernants sur les problèmes nationaux. Les hommes politiques se demandent si l’actuel locataire de Bozola et non moins ex-ministre est-il un démocrate convaincu ?  Va-t-il oser afin de rendre public l’ortm pour renforcer notre démocratie? Cela n’est pas encore un acquis dans la mesure où nous détenons la copie d’une lettre de refus de l’actuel DG qui ne semble guère être disposé à franchir ce pas.

La lutte de libéralisation des medias d’Etat n’est pas encore gagnée par notre démocratie. Pour rentrer dans l’histoire, il suffit pour Sidiki  de franchir ce pas.

Seydou Diarra                                         

 

Source: Le Carréfour

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *