Nioro a vécu le Grand Prix International de hippisme : Quand le Chérif Bouyé Haïdara rend un vibrant hommage à Madoufing

mohamed ould cheickne dit bouyè cherif de nioro

Le Grand prix international de Nioro, qui s’est déroulé du 20 au 21 janvier dernier, a été un véritable succès. Cet événement, tant attendu, a tenu tout simplement  ses promesses avec la participation de plusieurs chevaux, venus de différents horizons. Au cours de cette  course de chevaux, le Chérif de Nioro, Bouyé Haïdara a rendu un vibrant hommage au président d’honneur de l’Association Malienne des Propriétaires de Chevaux (AMPC), Mamadou N’Diaye dit Madoufing. Environ 200 chevaux ont participé aux cinq courses.

La ville de Nioro a vécu du 20 au 21 janvier dernier le Grand prix international, co-organisé par la ligue hippique de Nioro et l’Association Malienne des propriétaires de chevaux (AMPC). Ce grand rendez-vous a enregistré la présence de plusieurs présidents des ligues ainsi que la participation des chevaux, venus de différentes localités : Bamako, Dily, Nara, Ballé, Troukoumbé, Ségou, Bankass, Koro, Nioro, Kayes. Même les chevaux de la Mauritanie étaient au rendez-vous.

Environ 200 chevaux ont participé aux 5 courses, qui se sont déroulées en deux jours.

Lors de la première journée, deux courses étaient au programme. Dans la petite catégorie composée essentiellement des chevaux de Nioro, au terme des 1800 m, le cheval N°5 « Respect « du Chérif de Nioro s’est classé premier devant Djamilosi et Bill Clinton. S’agissant de la catégorie des cracks, les chevaux venus des différentes ligues ont émerveillé le public non habitué à voir Allakoni, Wassa, Dafa, Maliba et autres champions de Bamako et Ségou. C’est le cheval N° 4 « Mamoire  » de la ligue de Ballé qui a remporté le premier prix, suivi du N°9 Alfoudé de Ballé et du N°3 Gainako.

Le 21 janvier, trois courses étaient au menu. La course phare de la journée qui a mis aux prises les cracks de Nioro, a tenu toutes ses promesses. Après un nez à nez plein de suspens, le cheval Zouriéti a surclassé le grand « Roissy « .

De l’avis du président de la ligue de Nioro, ce fut un véritable succès.  « Jamais un cheval de Koro, Bankass et Ségou n’avait foulé le sol de Nioro pour une compétition de ce genre. Cet exploit qui est à l’actif de l’Association Malienne des Propriétaires de Chevaux (AMPC) a été salué par l’ensemble des acteurs de la discipline qui ont effectué le déplacement » a-t-il précisé.

Au cours de ce Grand Prix international de Nioro, Bouyé Haïdara a rendu un vibrant hommage au président d’honneur de l’Association Malienne des Propriétaires de Chevaux, Mamadou N’Diaye plus connu sous le nom de Madoufing. Les deux personnalités se sont cédé mutuellement leurs meilleurs chevaux.

Madoufing a offert le crack  » Mamoire «  qui a enlèvé la course inter-ligues en plus de celui de Bankass. De son côté, le Chérif de Nioro a décidé le lendemain devant les populations de Nioro, d’offrir le cheval de son cœur à Madoufing communément appelé « Cobra noir » de Baraouili. Avant de faire des bénédictions à  toute la délégation de l’AMPC.

               A.B. HAIDARA

Source: L’indépendant du 27 jan 2014

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *