Niono : Funérailles des victimes de l’attaque de Herèmakono

Les victimes de l’attaque contre le hameau peulh de Herèmakono, dans la commune de Yerèdon Sagnona, ont été inhumées, mardi à Niono (Centre), a constaté l’AMAP.

Les funérailles ont regroupé parents, amis des défunts, la communauté peulh et la population de Niono sortie massivement. C’était en présence des autorités administratives, politiques et religieuses de Niono. Après une prière collective à la grande place de prière, les 12 corps ont été conduits à leur dernière demeure au cimetière de Niono.

Auparavant, lundi, dans l’après midi, le gouverneur de la Région de Ségou, l’inspecteur général Biramou Sissoko, s’est rendu à Niono où il s’est recueilli sur les corps des victimes. Au nom des autorités nationales, il a présenté les condoléances de la Nation entière et souhaité prompt rétablissement aux blessés.

Le gouverneur Sissoko, avant de retourner à Ségou, s’est rendu dans le hameau peulh de Herèmakono à 10 Kilomètres de Niono.

L’attaque meurtrière a été attribuée à de présumés chasseurs. Elle a fait 12 morts dont une femme et 05 blessés, selon des sources contactées par l’AMAP. Les mêmes sources ajoutent que les assaillants seraient, probablement, venus du cercle de Macina.

Les corps, aussi bien que les blessés, avaient été acheminés au Centre de santé de référence (CRef) de Niono. Aussitôt après l’attaque, les Forces armées de défense et de sécurité avaient engagé une poursuite contre les assaillants, sans succès.

MD/MS (AMAP)

Source: AMAP

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *