NDI : Un centre pour le leadership des femmes et les partis politiques

Le National Democratic Institute (NDI) vient d’ouvrir à son siège à Badalabougou un centre de ressources pour le développement du leadership politique des femmes et du développement démocratique des partis politiques maliens.

directrice exécutive ONU femmes mali ministre promotion femmes enfants famille sangare oumou bah.

Le lancement du centre a eu lieu le vendredi 7 mars 2014 sous la présidence de la secrétaire générale du ministère de la Promotion de la femme de la famille et de l’enfant, Mme Diarra Kadiatou Samoura en présence du directeur résident du NDI, Dr. Badié Hima ; de l’ambassadeur du Danemark au Mali, Anders Gary Andersen ; du représentant de l’Onu femmes au Mali, Joseph Bill Kattaria.

 

 

Le centre du Mali fait suite à ceux du Burkina Faso, la RDC et la Mauritanie. L’initiative vient répondre à une demande de ressources techniques en politique, demande exprimée à maintes occasions par les femmes politiques et les partis politiques avec lesquels travaille le NDI. C’est un espace d’échanges et de renforcement des capacités. Il dispose actuellement d’ouvrages dans les domaines du leadership, de la conduite de groupe, des techniques de communication, de la gouvernance démocratique des partis politiques, la préparation et la gestion d’une campagne électorale, l’élaboration de projets, l’organisation et le monitoring des élections, le plaidoyer, le leadership des femmes.

 

 

Le centre dispose d’ouvrage d’histoire politique du Mali, d’économie, de journaux, périodiques, à même de fournir à ses bénéficiaires les éléments d’analyse politique sur le contexte politique et social du Mali.

 

 

Le centre est équipé d’ordinateurs portables connectés à internet pour permettre des recherches. C’est désormais une bibliothèque physique et numérique riche de centaines de manuels, d’ouvrages et d’outils de renforcement des capacités qui sont destinées aux femmes politiques et aux partis politiques maliens. Le centre peut aussi accueillir les publications, les rapports des divers partenaires nationaux et internationaux sur la problématique du genre et de la gouvernance démocratique.

 

 

La secrétaire générale du ministère de la Promotion de la Femme de la famille et de    l’enfant, Mme Diarra Kadiatou Samoura, a salué cette initiative conjointe et heureuse entre le NDI et l’ambassade du Danemark. Une initiative, a-t-elle dit, qui permettra de connecter les maliennes au reste du monde. Après avoir regretté la faible représentativité des femmes au parlement, Mme Diarra Kadiatou Samoura, fonde l’espoir que les communales du mois de novembre 2014 vont permettre une amélioration.

 

 

Le directeur résident du NDI, Dr. Badié Hima, a lancé un appel à tous les partenaires, à contribuer à enrichir le fonds d’ouvrages et de ressources techniques de ce centre avec les dons de publications, rapports, films qui peuvent contribuer à améliorer la participation des femmes en politique.

 

 

L’ambassadeur du Danemark, Anders Gary Andersen, a expliqué que le centre a un double objectif : un centre de documentation et un cadre de rencontre pour les femmes.

Le représentant de l’Onu femmes, Joseph Bill Kattaria, a trouvé que c’est une nouvelle fenêtre vers la formation et l’information, un haut lieu de renforcement des capacités.

 

 

A. Diakité

SOURCE: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *