Mois d’octobre : Trente jours d’activités intenses de solidarité et de cohésion nationale

Cette année, le traditionnel Mois de solidarité et de lutte contre l’exclusion, la 23ème édition du genre, a démarré hier dimanche 1er octobre 2017. Placée sous le thème : « La Solidarité, une opportunité pour maintenir la cohésion sociale dans un Mali uni et réconcilié », l’édition 2017 a comme parrain national, un homme aux qualités humaines exceptionnelles. Il s’agit du guide spirituel, Chérif Ousmane Madani Haïdara, Président du Groupement des leaders religieux du Mali, non moins vice-président du Haut conseil islamique du Mali.

cherif ousmane madani haidara ziara tamani

La conférence inaugurale du parrain national, marquant le lancement officiel des activités du Mois a eu lieu le samedi 30 septembre 2017 à la Maison des Ainés. Le parrain national avait à ses côtés, le secrétaire général du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire, les parrains des quatre semaines thématiques en présence de l’ensemble des acteurs du Mois de la solidarité.

Comme en 2016 par Monseigneur Jean Zerbo, le guide spirituel des Ançar-Dine a appelé à la grande mobilisation en faveur de la solidarité, gage d’une cohésion sociale. Pour Chérif Ousmane Madani Haïdara, il s’agit d’un engagement plus accru pour renforcer les actions de lutte contre la pauvreté et l’exclusion et contribuer au raffermissement de la paix et de la sécurité.

Institutionnalisé depuis plus de deux décennies  dans notre pays, le mois d’octobre, Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique nationale de solidarité, dont la finalité est de garantir la cohésion sociale en faisant de la solidarité le socle de l’ensemble des politiques économiques et sociales et un puissant vecteur de lutte contre la pauvreté pour un développement harmonieux.

Cette année, les acteurs du Mois de la Solidarité ont reparti le Mois en quatre semaines thématiques. Ainsi, la première semaine, celle des personnes âgées a pour marraine Pr Astan Traoré, diabétologue à l’Hôpital du Mali. Elle se déroulera du 1er au 07 octobre sous la coordination de la DNDS, de l’IERGG, de ka CMSS et l’INFTS. Cette semaine sera marquée par plusieurs activités de solidarité dont des consultations médicales gratuites pour les personnes âgées en médecine générale, en ophtalmologie, urologie, cardiologie, diabète, neurologie et kinésithérapie.

La deuxième semaine thématique dédiée à la Femme et l’Enfant sera parrainée par la présidente de l’Association d’aide aux indigents, infirmes, enfants orphelins et déshérités, Mme Samassekou Badji Touré. Elle sera surtout riche en journées de solidarité en faveur des enfants de centres de placement, des groupements de femmes.

La troisième semaine dite des personnes handicapées est parrainée par le président du Conseil économique, social et culturel, Dr Boulkassoum Haidara. En compagnie des structures comme la DNDS, l’ANAM, la CADD et l’ODHD, cette semaine doit être consacrée à des activités comme la journée portes ouvertes des institutions d’éducation spéciale du Mali, des journées de solidarité avec les personnes atteintes d’albinisme et d’éléphantiasis, des enfants en situation de bégaiement. Elle sera surtout marquée par la pose de pierre, à Dialakorobougou, des maisons pour sans-abris et des activités de remises de dons. Quant à la quatrième du Mois, elle est dédiée à la jeunesse et ses défis d’emploi et d’entreprenariat. Parrainée par Monsieur Mamadou Lamine Koné, PDG d’AIRNESS, elle est consacrée également des intenses activités de solidarité, surtout des ateliers avec les jeunes.

22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *