Mme Bary Aminata Touré, Président de la Coalition PCQVP : « La fiscalité ne sera effective que lorsque les citoyens seront convaincus de la bonne gestion des finances publiques »

La Coalition Malienne Publiez Ce Que vous Payez mène depuis vendredi un plaidoyer à l’intention des populations du district de Bamako sur les enjeux de la fiscalité. La Coalition était le 13 février 2015 avec les populations de la Commune II du district au terrain Sakali. Objectif : faire comprendre aux populations les défis et réussites de la fiscalité locale et nationale dans tous ses aspects. L’assiette, les recouvrements des ressources, la distribution des ressources et la transparence dans la gestion, sont autant de sujets qui ont été abordés.

Tiemoko Souleymane Sangare pdg oxfam coalition malienne publiez ce que vous payer pcqvp

Les associations féminines, les élus, les autorités locales, le représentant du commissaire du 2ème arrondissement, les élèves et étudiants, pancartes  à la main, ont pris d’assaut le Stade Sakaly. Dans son intervention, la présidente de la Coalition, Mme Barry a indiqué qu’une transparence dans la gestion permet aux contribuables  de s’engager et de dire « payez mes impôts et taxes est une de mes responsabilités et je suis fier de contribuer au développement de mon pays et je contribue à garantir mes droits fondamentaux ». Selon elle, l’acquittement de ses impôts est un acte citoyen par lequel les personnes morales ou physiques contribuent au fonctionnement de la société et surtout à la solidarité entre les différentes couches sociales et la réduction des inégalités. En expliquant le comportement de nos  grandes entreprises, la présidente de la Coalition dira que nos grandes sociétés et les personnes riches cherchent à se soustraire de cette obligation par des pratiques néfastes qui sont : le dumping fiscal, l’évasion fiscale et la fraude fiscale. Selon elle, il est important de savoir que tous les actes commis par les contribuables ou par les autorités publiques de l’Etat ou les collectivités Territoriales constituent un manque à gagner pour le budget National ou communal,  met le pays  dans une  dépendance continue, affaiblit la dynamique du développement et réduit la satisfaction des besoins fondamentaux des populations au niveau local et national. Elle a sensibilisé les élus, le secteur privé, les partenaires techniques et financiers, les autres acteurs de la société civile, à la nécessité de s’acquitter régulièrement de leurs impôts et taxes. Elle a aussi  exhorté l’administration publique centrale et locale à plus de redevabilité et de transparence dans la gestion des ressources issues des impôts et taxes collectés pour plus de justice fiscale et plus de justice sociale. Elle a indiqué devant les élus locaux que la justice fiscale répond au besoin des autorités locales et nationales, politiques et administratives, des citoyens et des citoyennes, des partenaires techniques et financiers. La présidente de la Coalition a invité les élus à la bonne gestion de leurs finances car la fiscalité ne sera effective que lorsque les citoyens sont convaincus de la bonne gestion des finances publiques.
Fakara Faînké

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.