Mission d’appui à la réconciliation nationale : un outil pour mobiliser toutes les compétences locales

Ce nouvel instrument d’information et de sensibilisation va participer au renforcement des capacités d’intervention des forces sociales dans gestion des crises au niveau local

Mohamed El Moctar ministre reconciliation nationale curriculum vitae cv biographie

Le ministre de la Réconciliation nationale, M. Mohamed El Moctar, a présidé le vendredi 12 mai à son département un important atelier sur la création de la mission d’appui à la réconciliation nationale. La rencontre a regroupé les représentants des ambassades des pays amis et de l’UE ainsi que les missions internationales engagées dans le processus de la réconciliation en cours.

La Mission d’appui à la réconciliation nationale sera chargée de conduire des actions d’information et de sensibilisation sur la stratégie de réconciliation nationale et sur les principes et valeurs de la République, de l’Etat de droit, de la démocratie et de la décentralisation en vue de promouvoir la culture de la paix et de la tolérance.

Aussi, elle va participer au renforcement des capacités d’intervention des forces sociales dans la gestion des crises au niveau local. Dans cette dynamique, des équipes régionales vont également voir le jour pour permettre une synergie d’actions afin de renforcer la cohésion sociale. Dans cette perspective, le ministre a demandé à tous les partenaires du Mali, engagés dans le processus de réconciliation d’accompagner cette action innovante et de la soutenir pour rendre opérationnel le nouvel instrument dédié à la cohésion sociale.

Pour le ministre en charge de la réconciliation, cette mission qui vient de voir le jour est un nouvel outil pour la consolidation de la réconciliation au Mali et que son ministère est attendu à tous les niveaux pour apporter les solutions appropriées aux besoins et autres attentes qui sont nombreux et variés. « La réconciliation nationale concerne tous les Maliens, toutes les régions, toutes les couches sociales et toutes les communautés.

Sa réalisation sera une œuvre collective pour la renaissance du Mali », tel a été le message fort du ministre M. Mohamed El Moctar pour qui, il importe alors d’occuper le terrain, de mobiliser toutes les compétences locales pour l’atteinte des objectifs.  Il a rappelé que dès sa création, le ministère de la Réconciliation nationale s’est engagé à mettre en œuvre la politique de réconciliation nationale qui vise essentiellement trois objectifs : consolider les fondations de la réconciliation nationale ; apporter une solution définitive aux problèmes du nord et assurer la pérennité de la réconciliation pour une paix durable.

Rappelons que cette rencontre fait suite à l’atelier de réflexions sur les « grands terroirs » pour la paix et la réconciliation tenu  du 29 août au 2 septembre 2016, au Centre de formation des collectivités territoriales (CFCT) avec l’appui de la PAPDER/GIZ.

Daniel KOURIBA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *