Mendicité dans les grands carrefours de Bamako : un phénomène récurrent!

Aujourd’hui, certaines personnes sont bien portantes physiquement et moralement stables, ont fait de la mendicité leur quotidien. Ces mendiants ne vivent que ça ! Ils en ont vu une certaine facilitées qui leur permettent de vivre avec cette aumône que les passants leurs donnent.

 

Aujourd’hui, ce comportement a eu raison sur la volonté de beaucoup de gens d’entreprendre et de ne pas se livrer à la mendicité. La plupart des jeunes gens se sont livrés sous prestes que, ils sont des enfants talibés, alors qu’ils n’ont pas de maitre. Après toutes sortes de mauvais comportement qu’ils entreprendront désormais pour les servir dans la vie comme étant une éducation. Ils vont désormais s’adonner au grand banditisme. Ils vont commencer par les petits vols, au fils du temps ils vont s’attaquer à des gens pour leur dépouiller de leurs biens. C’est un comportement qui a été nourris par la rue. En effet, ces jeunes ont réellement subi une bonne éducation à leur bas âge. Les autorités n’ont-elles pas les solutions nécessaires pour lutter contre ce fléau. Il faudrait prendre par la suite des mesures à l’encontre de ces jeunes. Parce qu’ils vont poser des actes répressibles par la loi. On ne devrait pas dans un état comme le Mali trouver beaucoup d’enfants dans la rue en train de mendier, alors que leurs camarades sont dans les classes pour étudier, dans les ateliers pour apprendre des métiers qui leur donneront une indépendance. D’après l’écrivain Bernard B Dadier « Seul le travail assure l’indépendance ». La mendicité étant devenue un phénomène récurrent, elle est aujourd’hui devenue quelques choses dont nous voyons les conséquences. Particulièrement dans la région de Mopti ou la plupart de ces talibés et mendiants se sont convertis en djihadites, très facile à récupérer car ils ont besoin d’une vie meilleure. Ces enfants n’ont rien appris, ils n’ont reçu aucune éducation, plus facile à manier contre leurs mentales. C’est un grand problème de laisser les enfants évoluer dans la nature à mendier parce que c’est tout un avenir qui serrait compromit.

A.Ouattara

SourceMalijet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *