MEMORIAL FEU KARIFALA KANTE EN GUINEE : “Djélitomba” du Mali en guest star

Sur invitation de leurs frères griots de la Guinée, l’Association nationale « Djélitomba«  du Mali participera, les 15 et 16 janvier prochains, à la cérémonie de sacrifice en la mémoire de feu Karifala Kanté dit l’Oiseau de Sankaran, décédé le jeudi 18 juillet 2019. Cette grande rencontre des griots de tous les horizons aura lieu en Guinée sur l’esplanade du Palais du peuple à Conakry.

Ils seront plus d’une centaine de griots membres de l’Association nationale des griots « Djelitomba » du Mali, à effectuer ce déplacement en Guinée, pour participer au mémorial organisé en l’honneur de feu Karifala Kanté. Ils soutiennent ainsi leurs frères griots de la Guinée à animer des nuits culturelles, des conférences culturelles afin de perpétuer ce pan de la culture.

Karifala Kanté dit l’Oiseau de Sankaran est originaire de Sankara, un royaume du Mandé. Il s’est identifié par le charme de sa voix à travers les chansons mandingues. Il chantait très bien et avait une très belle voix, d’où le nom de l’Oiseau du Sankaran. Il est décédé le jeudi 18 juillet 2019. Les griots de la Guinée ont décidé d’organiser un mémorial en sa mémoire.

« Cette invitation procure un sentiment de joie l’ensemble des griots du Mali à être aux côtés des griots de la Guinée pour animer cette soirée« , a expliqué Mamadou Ben Chérif Diabaté, chef du Djelitomba de Bamako, au cours d’un point de presse samedi dernier au siège de l’association. Il s’est réjoui qu’à travers cette invitation, les griots de la Guinée veulent cette synergie entre les griots pour pouvoir développer cet art qui est essentiel dans la médiation, dans la réconciliation mais aussi dans la perpétuation de l’histoire des deux pays et dans les chansons griotiques. « Ce brassage va être un support fort à l’art et à la culture griotiques », dit-t-il.

M. Diabaté a lancé un appel aux autorités administratives du Mali pour soutenir et accompagner « Djelitomba » dans sa démarche de vouloir créer cette synergie entre la diversité des griots due à la diversité du Mali. A l’aider et l’accompagner dans ses activités de sensibilisation et surtout dans ses activités de renforcement des capacités de la jeune génération des griots pour qu’ils puissent être la relève.

Il a salué le ministre de la Communication pour son appui financier à ce voyage et l’Association Acte 7 pour avoir mis un car à leur disposition.

L’Association « Djelitomba » est une coordination nationale des associations des griots du Mali. Elle a pour objectif de coordonner l’ensemble des activités des associations des griots de toutes les régions et cercles du Mali.

Ibrahima Ndiaye

mali tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *