Maouloud Ben Kattra, SG SNEC à propos de l’Insécurité en milieu scolaire «Nous envisageons une grande action de grève dans les prochains jours…»

La déclaration a été faite à la faveur de l’Assemblée Générale organisée le Vendredi 23 Janvier 2014 par le SNEC dans les locaux de la Radio Kayira sise à Djélibougou et à laquelle plusieurs enseignants ont pris.

 Maouloud Ben Katra secretaire general syndicat national education cultureComme annoncé dans notre dernière parution, les enseignants de la CI entendaient monter au créneau  face à la situation d’insécurité dans les espaces scolaires de ladite localité. C’est dans cette dynamique qu’une Assemblée Générale s’est tenue Vendredi dernier. Organisées par le Syndicat National de l’Education et de la Culture (SNEC)  de la CI, ces assises s’articulaient autour de trois grands axes : l’Insécurité sur l’espace scolaire, la situation des enseignants fonctionnaires des collectivités Territoriales et le récent protocole signé entre le Gouvernement, l’UNTM et le CNPM.

Aux dires du SG du SNEC de la CI M. Maouloud Ben Kattra et non moins SG du Bureau Exécutif et SG Adjoint de l’UNTM, depuis trois mois, les enseignants sont agressés physiquement ou verbalement, humiliés dans l’exercice de leur fonction. Aussi de préciser que  «le garant de la sécurité des enseignants c’est l’Etat. Dans le cadre de la Décentralisation, c’est la Commune I, mieux c’est aussi l’Administration Scolaire. Donc  nous sommes  venus informer nos militants pour leur dire que cela ne peut pas continuer » a-t-il martelé.

Et de poursuivre : «Nous envisageons,  dans les prochains jours, une grande action de grève si les autorités ne prennent pas au sérieux ce problème d’insécurité en milieu scolaire. Cette grève pas en tant que SNEC seulement,  mais nous le faisons en dehors de toutes sensibilités syndicales, tout en appelant l’ensemble des enseignants de la CI, qu’ils soient du SNEC, du SNEB ou du SYNECT à mettre de côté leur appartenance syndicale pour observer une grève afin d’attirer l’attention de l’opinion nationale de la CI , des autorités qui assurent notre sécurité au niveau de l’école».

Selon lui le syndicat a déjà pris le devant en informant le procureur de la République de la CI de ce qui se passe avec ampliateur aux CAP et Commissariats de la CI.

Parlant du 2ème point, c’est-à-dire les enseignants des Collectivités Territoriales, M. Maouloud Ben Kattra dira qu’il ya plus de 10 ans que ces enseignants sont confrontés  dans l’exercice de leur fonction à des problèmes d’avancement, de hiérarchisation, de rappel et surtout de retard chronique de leurs salaires. Aussi de signaler qu’il est vrai que «le Gouvernement a pris le devant en créant des commissions, mais,  nous voulons que tous ces problèmes soient un vieux souvenir. Cela pourra se faire avec la volonté affichée de l’Etat de trouver une solution définitive. Le SNEC avec les autres syndicats prendront toutes les dispositions  afin d’obliger l’Etat à aller dans  ce sens».

Cette assemblée a été l’occasion pour les organisateurs d’échanger sur  le récent protocole signé entre le Gouvernement, l’UNTM et le CNPM. Cette rencontre  selon le SG du SNEC M. Ben Kattra  était prévue  par les textes. Il s’agit  donc il du  respect de la législation en vigueur.

Enfin, il a invité ses collègues enseignants à être des modèles  c’est-à-dire présents à l’école à la première heure, à préparer leurs leçons. Bref à être des enseignants qui respectent la déontologie et l’éthique. Aussi d’appeler à la mobilisation autour de leur syndicat pour défendre  leurs intérêts en vue de l’amélioration de leur condition de vie et de travail.

TC

 

SOURCE /  La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.