Manifestation à Nioro du Sahel : L’Etat malien ciblé par son sommet!

Le Mali en ébullition partout, compte tenu de grave situation sociopolitique et sécuritaire. Nioro du Sahel est-elle devenue un des bastions de la contestation du régime en place? On pourrait être tenté de répondre par l’affirmative, au regard des derniers événements constatés sur le terrain.

Ce jeudi 28 mars 2019, une marche pacifique a été organisée dans la ville du Cherif Bouye Haidara. D’après nos sources d’informations sur le terrain, environ 3000 personnes, en majorité des élèves et des Etudiants auraient participé à ladite marche encadrée par la police.

Très révoltés, les slogans n avaient aucun caractère tendre, les populations qui auraient lancé des mots très hostiles au président de la République Ibrahim Boubacar Keita et au Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maiga. D’après nos sources, plusieurs talibés du Cherif Bouye Haidara mais également des familles des veuves et orphelins des militaires auraient également participé à cette marche. Les marcheurs ont demandé la démission du Président, du premier ministre et de tout le Gouvernement.

Sur instruction du gouverneur de la région, aucune autorité n’a voulu recevoir les organisateurs de la marche pour transmission de leurs doléances. Un véhicule d’un proche du chérif aurait aidé à transporter l’appareil de sonorisation de la marche. Toujours dans la ville de Nioro, une trentaine d’ enseignants étaient devant la sous préfecture avec des slogans très accablants contre le président de la République. L’ordre a été bien maintenu car aucun incident n’a été enregistré.

Figaro du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *