Me Mamadou Gaoussou Diarra désormais Commandeur dans l’Ordre National du Mérite de la République Française

L’Ambassadeur de France au Mali, SE Gilles Huberson, a remis, au nom du Président de la République Française, le collier de Commandeur dans l’Ordre National du Mérite Français à Me Mamadou Gaoussou Diarra. La cérémonie a regroupé pour la circonstance d’anciens ministres, son épouse et de nombreux parents amis et alliés à la Résidence de France.

 Mamadou Gaoussou Diarra ministre Promotion Investissements Secteur prive

L’Ambassadeur de France rappellera le parcours élogieux du récipiendaire. Me Diarra a contribué à enrichir les relations entre le Mali et la France. Titulaire d’une Maitrise en Sciences Juridiques de l’Ecole nationale d’Administration (ENA) et d’un Certificat en droit de l’entreprise et de l’investissement à l’Institut International de droit du développement (IDLO) de Rome (Italie), il fut un très proche collaborateur du Bâtonnier Me Tapo et Administrateur du Cabinet TAPO SCP.

Me Mamadou Gaoussou Diarra a suivi une série de formations en gestion et administration d’un Cabinet d’Avocats. Il s’installe à son propre compte et crée le Cabinet d’Affaires Juri-Partner, Conseil de nombreuses Compagnies intervenant au Mali dans les mines, la téléphonie, etc…..

Ancien Président de l’Association des jeunes avocats et Secrétaire de l’Ordre des avocats du Mali, Me Mamadou Gaoussou Diarra a pratiqué le journalisme quatre années durant au sein du quotidien « lesEchos » et du Magazine «Grin-Grin», deux titres de la Coopérative Culturelle Jamana. Il est marié et père de 4 enfants dont des triplés.

Me Diarra a de nombreux hobbies: la lecture, l’écriture, l’informatique, les voyages, le tennis de table, le scrabble et les échecs. Très actif dans le monde sportif, il est encore le fondateur de clubs de tennis de table, sport qui lui doit son essor au Mali. Il est aussi celui qui a donné leurs lettres de noblesses aux Clubs Unesco.
L’aboutissement de ce formidable parcours fut son entrée au Gouvernement comme Ministre de la jeunesse et des Sports. Ensuite, il sera nommé Ministre de la jeunesse et de la Formation Citoyenne, puis Ministre de la Promotion de l’Investissement du Secteur Privé.

L’Ambassadeur de France au Mali a évoqué le rôle majeur joué par le Ministre Mamadou Gaoussou Diarra dans le rapprochement entre opérateurs économiques maliens et français, quand il avait en charge la promotion des investissements et du Secteur Privé. De l’avis du diplomate français, la rencontre du MEDEF est sans doute l’un des événements économiques majeurs pour le Mali, au plus fort de sa relance économique. Un évènement qui a beaucoup contribué à la promotion économique du Mali.

L’Ambassadeur Gilles Huberson mentionnera avec satisfaction les liens économiques historiques entre le Mali et la France. Déjà plus d’une centaine de sociétés et filiales françaises évoluent dans notre pays dans divers domaines, tels que la téléphonie, les BTP, les technologies, l’agro-industrie et plus de 10% de nos importations viennent de France.

Recevant sa médaille, Me Mamadou Gaoussou Diarra insistera sur l’impact de la crise multidimensionnelle que notre pays a traversé et qui a sérieusement mis à mal l’activité économique et le tissu social. Aujourd’hui, l’heure est donc à la relance de l’économie. Pouvoirs publics et partenaires étrangers sont mobilisés pour mettre en place des stratégies et des outils appropriés à une mise en œuvre adéquate des politiques et programmes de relance dira-t-il. «Je suis très heureux d’avoir apporté ma contribution à cet édifice national».

Me Mamadou Gaoussou Diarra a dédié sa médaille aux autorités du pays, au premier rang desquelles le Président Ibrahim Boubacar Kéita, qui l’a fait ministre et lui a permis de participer à cette aventure exaltante qu’est la construction nationale. Il a rendu hommage à ses anciens collaborateurs et à tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réussite de sa mission notamment à son épouse et à leurs enfants, et à son frère et ami, le très regretté Nouhoum Issabré, arraché à l’affection de tous.

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *